Newsletter

L'actualité de l'éducation du 29 mai au 5 juin 2015 avec le Café pédagogique


Publié le
Envoyer cet article à un ami

Chaque semaine, EducPros vous propose une synthèse de l'actualité de l'enseignement secondaire, en partenariat avec le Café pédagogique.

Rentrée 2015

Une circulaire de rentrée pas si scolaire que cela

À qui est destinée, au juste, la circulaire de rentrée 2015 ? Bien sûr aux personnels des écoles et des établissements. Mais alors que les représentants des enseignants, pour une fois, demandaient unanimes, le 3 juin, au Conseil supérieur de l'éducation, le report des différents "parcours" et de l'Enseignement moral et civique (EMC), la circulaire leur apporte, dès le 4, une réponse négative. Encore une fois ça ne traîne pas... Vantant une école plus juste, plus inclusive, plus républicaine, la circulaire énumère des dispositifs qui défendent mollement ces principes.
Lisez l'article...

Réforme du collège

Collège. L'intersyndicale appelle à la grève

L'intersyndicale (Snes, Snalc, Sud, FO, Cgt) appelle à une journée nationale de grève et d'action le 11 juin. L'intersyndicale accélère le cours de son action. La journée d'action du jeudi 4 juin est maintenue. Mais elle n'est plus l'étape nécessaire pour proposer la grève. Pour l'intersyndicale, cette accélération découle de "l'enfermement du ministère" et du "refus d'entendre les demandes des personnels". Il n'est pas impossible aussi qu'il en résulte des divergences dans l'intersyndicale, par exemple devant les menaces sur le brevet.
Lisez l'article...

Collège. Classes bilangues, Segpa, formation : des réponses ministérielles

Au cours d'un long débat à l'Assemblée nationale le 2 juin, la ministre de l'Éducation nationale a donné des éclaircissements sur la formation des enseignants à la réforme, le changement des programmes, les langues régionales et les classes bilangues, et enfin les Segpa.
Lisez l'article...

Le CSE demande le report des nouveaux parcours et de l'EMC à 2016

Réuni le 3 juin, le Conseil supérieur de l'éducation (CSE) a demandé au ministère de reporter à la rentrée 2016 – rentrée de la réforme du collège – les nouveaux parcours Avenir et parcours d'éducation artistique ainsi que les programmes d'éducation morale et civique (EMC).
Lisez l'article...

La chronique de Véronique Soulé. Et si les lycéens faisaient de l'anthropologie ?

On pourra toujours imposer des EPI (Enseignements pratiques interdisciplinaires), généraliser l'AP (Accompagnement personnalisé), rebaptiser les ZEP (Zones d'éducation prioritaire) en REP (Réseaux)... L'essentiel reste ailleurs : dans le plaisir des profs de faire cours, dans leur inventivité pour accrocher les élèves, dans leur goût du travail en équipe, dans leur dynamisme. Catherine Robert, prof de philo, en est un exemple vivant.
Lisez l'article...

Recrutement et concours

Les lettres, l'anglais et les maths dans le rouge

Tous les postes présentés au Capes externe 2015 ne seront pas pourvus. Après les maths, ce sont les résultats de l'admissibilité aux Capes externes de lettres modernes et classiques et d'anglais qui annoncent une nouvelle année difficile pour le recrutement.
Lisez l'article...

Les curieux comptes du ministère

Si l'on en croit un communiqué du 4 juin, le ministère se félicite que "les premiers résultats d'admissibilité aux concours d'enseignants confirment l'amélioration du recrutement". Une affirmation que, malheureusement, les faits ne démontrent que grâce à une sélection originale des données.
Lisez l'article...

Recrutement. La Seine-Saint-Denis dans le rouge

"Les maths concentrent 133 postes vacants (dont 96,24% sont en Seine-Saint-Denis), suivies de l'orientation avec 74 postes vacants (dont 56,76% en Seine-Saint-Denis). L'anglais, la technologie et la documentation sont dans un mouchoir de poche avec entre 55 et 60 postes vacants (qui sont en Seine-Saint-Denis pour 76,79% à 100% d'entre eux)", souligne le Sgen-CFDT dans un communiqué. Pour le syndicat, la situation est pire que les années précédentes : on compte 552 postes vacants dans le secondaire en 2015 contre 449 en 2014 et 411 en 2013.
Lisez l'article...

Concours. Le calendrier 2016 et de nouveaux textes

Le BO du 4 juin a publié une note sur les concours de recrutement des pesronnels du second degré. Elle donne notamment le calendrier des concours 2016 avec l'agrégation externe du 1er au 18 mars, interne du 26 au 29 janvier ; le Capes externe les 11 et 12 avril, l'interne le 2 février ; le CAPLP les 11 et 12 avril. La note propose ausi un tableau clair sur les concours réservés. Un arrêté publié au JO du 5 juin apporte des modifications aux épreuves de plusieurs disciplines à l'agrégation (SVT, STI, EPS), au Capes (histoire-géo, langues vivantes et régionales), au Capet, et au concours des professeurs des écoles. Ces modifications sont effectives au 1er septembre 2015.
Lisez l'article...

Privé. Les indemnités de mission étendues aux profs du privé

Un décret publié le 5 juin étend les indemnités de mission aux profs du privé. À la différence du public, pas de vote du CA. Le chef d'établissement décide, mais il doit informer les enseignants de l'utilisation de l'enveloppe des IMP.
Lisez l'article...

Éducation prioritaire

La réforme se heurte aux barrières administratives

Où en est la réforme de l'éducation prioritaire ? Voulue par Vincent Peillon, lancée par son successeur il y a un an, incarnée par la centaine de Rep+ "préfigurateurs", la réforme est-elle sur les rails ? Le 30 mai, l'Observatoire des zones prioritaires, une association très présente dans l'éducation prioritaire, fait le point en réunissant l'inspectrice générale Anne Armand avec une soixantaine d'acteurs, principalement des coordonateurs. Au cœur des débats : le pilotage. Anne Armand livre quelques éléments des rapports non publiés de l'Inspection générale. Les coordonnateurs livrent leur vécu. L'éducation prioritaire est prise dans la culture administrative de l'Éducation nationale incarnée par les corps d'inspection...
Lisez l'article...

Les attentes des coordonnateurs

Refonder l'éducation prioritaire dans le mouvement de la refondation de l'école, c'était pour l'OZP (Observatoire des zones d'éducation prioritaire) l'objet d'une journée d'échanges et de réflexion ce samedi 30 juin à Paris. Lors de trois ateliers, réunissant des représentants du monde de l'éducation autour de la question des coordonnateurs, de la formation et du travail commun avec les instances civiles périphériques, l'association a élaboré des propositions que son président, Marc Douaire, entend soumettre à la ministre de l'Éducation nationale. En pleine tourmente autour de la réforme des collèges, l'éducation prioritaire se sent-elle menacée ? Elle attend surtout pérennisation de ses cadres pour diffuser une approche résolument pédagogique de la difficulté scolaire.
Lisez l'article...

Éducation prioritaire : des efforts suffisants ?

La dernière Journée de l'OZP, le 30 mai, le rappelle : un consensus s'est établi entre l'institution et de nombreux cadres de l'éducation prioritaire pour privilégier une approche pédagogique. Si celle-ci a évidemment de l'intérêt pour la classe et les jeunes, elle a aussi l'avantage d'exonérer de toute responsabilité les acteurs institutionnels. Or plusieurs études montrent l'efficacité d'autres approches comme, par exemple, la réduction du nombre d'élèves par classe.
Lisez l'article...

En finir avec la ségrégation sociale à l'École ?

Mixité sociale : le colloque du Cnesco au pied du mur des possibles

Qu'est-ce qui marche en matière de mixité sociale ? La première journée du colloque organisé par le Cnesco, le Conseil supérieur de l'Éducation du Québec, et le CIEP met d'amblée les participants dans le monde réel. Nathalie Mons l'ouvre sur un happening : la visite surprise des mères de Montpellier qui se battent pour que leurs enfants soient scolarisés dans des établissements mixtes socialement et ethniquement. Ce sont elles qui donnent la tonalité d'un colloque international qui veut déboucher sur l'action, même si les chercheurs montrent la complexité des politiques et souvent la maigreur des résultats.
Lisez l'article...

Cnesco : quels ajustements des cartes scolaires pour favoriser la mixité sociale à l'école

Pour assurer davantage de mixité sociale, la carte scolaire suffit-elle ? La question est posée à un des ateliers du colloque organisé par le Cnesco sur la mixité sociale, le 3 juin. Pour y répondre, une belle assemblée de décideurs, chercheurs et acteurs. En discussion, la mise en place des cartes scolaires, le report de l'État vers les collectivités locales des questions de mixité sociale. En privilège, des exemples précis portés par leurs acteurs...
Lisez l'article...

Le Cnesco dévoile l'ampleur de la ségrégation dans l'école française

"Ce n'est pas une bombe à retardement. C'est une bombe pour aujourd'hui." Vice-présidente du Sénat et membre du Cnesco (Conseil national d'évaluation du système scolaire), Françoise Cartron résume, le 28 mai, l'enjeu du débat national que va lancer le Cnesco – conseil sur la ségrégation sociale et scolaire à l'école –, une institution indépendante créée par la loi d'orientation. À l'appui de ces propos, deux rapports percutants produits par le Cnesco sur la ségrégation dans l'école française et sur les politiques anti-ségrégatives menées dans le monde. La conférence du Cnesco, qui va s'ouvrir le 4 juin, devrait fortement interpeller un ministère qui ne s'est toujours pas occupé avec force du problème.
Lisez l'article...

Claude Lessard : le moment est venu d'un sursaut de fraternité

Comment mesurer les ségrégations sociales à l'école ? Comment fabriquer des politiques publiques qui servent la mixité sociale ? Quels sont les effets de ces politiques sur les apprentissages des élèves, le climat scolaire et plus largement la cohésion scolaire et sociale ? Pendant deux jours, les 4 et 5 juin, le Cnesco organise, avec le Conseil supérieur de l'Éducation du Québec et le CIEP, un vaste colloque international à Paris. Deux journées de débats auxquels le Café pédagogique, partenaire de l'événement, va vous associer. Claude Lessard, universitaire, président du CSE du Québec, explique pourquoi ce débat doit avoir lieu maintenant. Et pourquoi il appelle à un sursaut de fraternité.
Lisez l'article...

Nouveaux programmes d'histoire

Après le Forum, une réécriture des programmes

"Je souhaite que le débat retrouve toute sa sérénité." Brutalement attaquée par l'opposition sur les nouveaux programmes d'histoire, Najat Vallaud-Belkacem attendait du Forum histoire, organisé le 3 juin par le Conseil supérieur des programmes (CSP), un apaisement. Les débats ont pourtant été dominés par la question identitaire, un véritable cancer pour l'enseignement de l'histoire. Et la matinée, avec ses invités officiels, a laissé libre cours aux thèses traditionnalistes les plus extrêmes. Au final, Michel Lussault, président du CSP, a laissé entendre que les programmes seraient réécrits. La liberté de choix inscrite dans les projets de programme est clairement menacée.
Lisez l'article...

Où en est l'enseignement de l'histoire ?

Alors que le débat sur les futurs programmes d'histoire fait rage, que sait-on de son enseignement ? Peut-on parler de "désastre" ? Deux études de la DEPP (division des études du ministère de l'Éducation nationale) sur les acquis des élèves en histoire-géographie, publiées en 2013, montrent des évolutions opposées à l'école et au collège. Et un point commun : les élèves aiment l'histoire.
Lisez l'article...

Claude Lelièvre : pourquoi le ''roman national'' seulement au primaire ?

Alors que les débats font rage sur les programmes d'histoire et que certains, y compris parmi des historiens, veulent imposer l'enseignement du "roman national", Claude Lelièvre montre que celui-ci fut le fruit de circonstances particulières au primaire.
Lisez l'article...

Laïcité

Pierre Merle : la fausse laïcité à la française

"La France, pays des droits de l'homme, a une législation d'exception : la laïcité scolaire se construit contre la liberté." Le sociologue Pierre Merle analyse le glissement législatif opéré en 2004. Il le confronte aux accords internationaux de la France et aux textes fondateurs de sa démocratie : Déclaration des droits de l'homme, constitution. En négation avec ces fondamentaux, "les grands principes juridiques, nationaux et internationaux, sont progressivement oubliés, l'ignorance, préférée à la connaissance". Pierre Merle interroge : "D'où peut naître une ère nouvelle si ce n'est en s'inspirant des exemples réussis de laïcité scolaire et en respectant les textes juridiques fondateurs des démocraties et de la République ?"
Lisez l'article...

Un problème majeur pour les personnels de direction, estime Philippe Tournier

"On assiste à un regain des incidents depuis janvier, il est nécessaire d'aider les personnels de direction." Réélu comme secrétaire général au récent congrès du Snpden, Philippe Tournier estime que la question de la laïcité est un problème plus prenant pour les chefs d'établissement que la réforme du collège. "Il y a des académies où la majorité des établissements sont touchés par le phénomène." Le Snpden a décidé, lors de son dernier congrès, de rédiger un "vade-mecum" pour les personnels de direction.
Lisez l'article...

Neurosciences

Mon cerveau, ce héros... et ses mythes

De "l'effet Mozart' à la croyance que l'on n'utilise que 10% de son cerveau, les neuromythes sont partout, et particulièrement dans l'enseignement. Philosophe de formation mais chargée de mission à La main à la pâte, et membre associée à l'Institut Nicod, Elena Pasquinelli nous invite à découvrir les neuromythes et à les comprendre pour mieux les combattre. Un combat devenu nécessaire parce qu'ils justifient de façon banale le maintien de préjugés et qu'ils empêchent du coup l'école de tirer parti des avancées scientifiques.
Lisez l'article...

Les élèves

Élèves exclus : des sanctions et des dispositifs inadaptés

Que faire des collégiens exclus temporairement ? Dans nombre de collèges, rien. En Seine-Saint-Denis, un dispositif soutenu par le conseil général accueille les élèves exclus pour un travail éducatif. Pour Benjamin Moignard, dont l'étude est publiée dans l'ouvrage "Les violences en milieu scolaire" (Hermann), ce dispositif pilote est détourné de ses objectifs d'éducation à la règle et de rescolarisation tout simplement parce que les collèges ne l'utilisent pas avec les élèves qui en auraient besoin. L'Éducation nationale ne répond pas à la mobilisation des collectivités locales. C'est la politique des sanctions qui tape à côté de la cible, ce qui interroge le travail pédagogique fait en collège.
Lisez l'article...

Que coûte un enfant ?

La Drees publie un intéressant dossier sur le coût de l'enfant. Il en ressort qu'une famille monoparentale avec enfant dépense 5.000 euros annuels de plus qu'une personne sans enfant. Pour les couples, le coût est d'environ 8.400 euros annuels. Cela représente 14% des dépenses des couples propriétaires.
Lisez l'article...

Numérique

Les trois langages du numérique

Dans les débats actuels autour de l'enseignement du code de l'Éducation aux médias et à l'information (EMI), de la formation aux usages, il est temps de lever les barrières. En d'autres termes, il est temps de rapprocher plusieurs courants de pensée qui, s'ils ne s'opposent pas fondamentalement, sont au moins complémentaires, au mieux participent de la même complexité d'un fait social total : le fait numérique. La transition des termes et initiales (TIC), et autres, faisant passer en trente années du domaine informatique au domaine numérique, n'est pas neutre. Il traduit un changement dans l'impact de l'objet informatique dans la société : de simple machine à automatiser le traitement de l'information, on en est venu à un environnement global envahi d'objets dont le fonctionnement est fondé sur l'informatique en réseau, c'est-à-dire sur des interactions à partir d'informations.
Lisez l'article...

Quels usages du numérique dans les écoles québécoises ?

Le Cefrio, un réseau de chercheurs conseillant le gouvernement québécois, publie une intéressante étude sur "les usages du numérique dans les écoles québécoises". L'étude concerne en fait le primaire et le secondaire et vise à détecter des tendances lourdes sur la dernière décennie dans le monde scolaire. On n'en retiendra ici que quelques points d'une étude qui mérite d'être parcourue plus en détail. Les auteurs soulignent l'arrivée de l'apprentissage hybride dans les classes. Ils donnent des exemples précis d'individualisation des apprentissages permis par le numérique dans plusieurs disciplines. Ils soulignent aussi le développement de l'apprentissage par les pairs à travers des plateformes. Ils montrent également le glissement de l'intégration des TIC (Technologies de l'information et de la communication) vers l'AAT (Apprentissage amélioré par la technologie). "Que ce soit en Amérique du Nord, en Europe, en Australie/Nouvelle-Zélande ou en Asie, l'attention se porte de plus en plus sur l'AAT. Le domaine de recherche portant sur l'intégration des TIC ['ICT integration'] s'estompe pour faire place à celui de l'utilisation de la technologie pour l'amélioration de l'apprentissage."
Lisez l'article...

Plan numérique : aux conseils départementaux de s'investir

Lancé il y a un mois par le président de la République, le plan numérique est-il une innovation politique ? Pour Serge Pouts-Lajus, directeur d'Éducation et territoire, le plan numérique opère pour la première fois un "renversement de perspective", qui offre une opportunité exceptionnelle aux collèges et aux collectivités locales.
Lisez l'article...


| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires