Newsletter

L’Ensta Bretagne augmente ses droits de scolarité

Céline Authemayou
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Le campus de l'Enstra Bretagne, à Brest
Le campus de l'Enstra Bretagne, à Brest // ©  Ensta Bretagne

À la rentrée 2015, l'école d'ingénieurs Ensta Bretagne verra ses droits d'inscription augmenter. Une dynamique engagée depuis plusieurs mois dans les établissements publics sous tutelle des ministères techniques.

Le projet était en discussion depuis plusieurs mois. C'est désormais acté : l'Ensta Bretagne, école d'ingénieurs sous tutelle du ministère de la Défense, va augmenter ses droits d'inscription à partir de la rentrée 2015. L'établissement s'inscrit dans la lignée de sa consœur parisienne, l'Ensta ParisTech, qui avait fait croître ses droits à la rentrée 2014.

À partir de septembre 2015, les élèves intégrant l'école en première année devront payer 1.850 € au lieu des 1.100 € demandés précédemment. Les autres, déjà inscrits dans le cursus, continueront de payer 1.100 €. Quant aux élèves boursiers, ils seront toujours exemptés.

Un mouvement qui ne concerne pas (encore) le MENESR

Cette décision rouvre la question épineuse de la hausse des droits d’inscription, qui agite la communauté des écoles d’ingénieurs depuis plusieurs mois. Alors que les ministères techniques ont opté pour une augmentation franche des droits d’inscription, à l'image du ministère de l'Industrie, le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche se pencherait actuellement sur le dossier, aux dires du BNEI. Une situation qui inquiète le Bureau national des élèves ingénieurs. Il craint une prise de décision rapide, qui inteviendrait dès la rentrée 2015.

Droits d'inscription : les augmentations se succèdent depuis un an
- En janvier 2014, le ministère de l'Industrie augmente les droits pour les écoles d'ingénieurs placées sous sa tutelle. De 850 €, la somme à payer passe à 1.850 € (auxquels s'ajoutent, pour certaines écoles, des frais).

- À la rentrée 2014, ce sont deux écoles sous tutelle de la Défense qui sont concernées : l'Ensta ParisTech et l'Isae voient leurs droits passser à 1.850 €.

- Autre ministère concerné, le Développement durable : en mai, l'école des Ponts ParisTech annonce elle aussi l'évolution de ses droits pour la rentrée suivante, portés à 2.570 € contre 1.420 € auparavant.

- En janvier 2015, la création de CentraleSupélec fait passer les droits d'inscription du nouvel établissement, placé sous la cotutelle du MENESR et du ministère de l'Industrie à 1.950 € pour la rentrée 2015. Ils seront de 2.200 € à la rentrée 2016.

Céline Authemayou | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires