Newsletter

L’ESC Amiens à son tour privée de grade de master

Baptiste Legout
Publié le
Envoyer cet article à un ami
ESC Amiens
ESC Amiens

Après l’Escem Tours-Poitiers, une deuxième école de France Business School, l’ESC Amiens, a reçu un avis défavorable de la CEFDG pour la délivrance du grade de master. Une décision justifiée par la fragilité académique de l’établissement.

C’est la tristesse qui domine sur le campus de l’ESC Amiens. Comme pour l’Escem il y a quelques jours, le couperet de la CEFDG est sévère : ni grade ni visa pour le programme grande école du groupe. Une décision que déplore son directeur, Richard Soparnot : "À titre personnel, je ne peux que regretter le manque de confiance du ministère, qui aurait pu nous octroyer au moins le visa. La déception est grande car le travail accompli dans la rédaction du dossier était important."

Pour autant, l’école refuse de jeter la pierre à l’administration et préfère faire preuve d’autocritique pour expliquer cette décision. "Nous avions conscience des lacunes académiques de notre dossier, c’est le résultat d’un passé, autant celui de FBS que celui d’Amiens avant cette aventure. Nous avions déjà anticipé cette décision. Et je ne remets aucunement en cause le travail effectué par la CEFDG et le ministère qui, je le sais, ont fait preuve de la plus grande objectivité et de neutralité."

Reste donc à penser à l’avenir. L'ESC Amiens travaille dès à présent sur son prochain dossier afin de répondre aux attentes ministérielles. Cette décision, en tout cas, ne remet pas en cause le plan de développement de la business school annoncé prochainement. "Nous y travaillons depuis des semaines, assure Richard Soparnot. Offrir un avenir et un emploi à nos étudiants reste notre mission principale."

France Business School : des écoles au destin différent
Quatre écoles, quatre destins. FBS prend officiellement fin le 30 avril.  Mais si Brest Business School et l’ESC Clermont envisagent leur avenir sereinement avec l'obtention du grade de master pour deux ans, ce n’est donc pas le cas de l’ESC Amiens et de l’Escem, pour qui seuls les Bachelors restent visés. Si Amiens prend la décision avec philosophie, la décision de la CEFDG a plongé l'Escem dans la crise.

Baptiste Legout | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires