Newsletter

L’ESC Saint-Etienne va devenir un campus de l’EM Lyon

Assia Hamdi
Publié le
Envoyer cet article à un ami

L’EM Lyon et l’ESC Saint-Etienne ont annoncé leur rapprochement le 13 décembre. L’école stéphanoise deviendra dès la rentrée 2013 le pôle bachelor de la business school lyonnaise.

Nouveau regroupement dans la grande recomposition du paysage des business schools françaises. L'EM Lyon et l'ESC Saint-Etienne ont signé un protocole d'accord le 13 décembre 2012 qui transformera le site stéphanois en pôle bachelor de l'école lyonnaise.

Quatre ans après l'installation à Shanghai d'un premier campus hors de son site d'Ecully, cette intégration vise au développement du territoire rhône-alpin. "Il y a une métropole qui émerge et englobe Lyon, Saint-Etienne et Vienne. Ce partenariat renforce l'emprise territoriale de notre école", indique Bruno Bonnell, président du conseil d'administration de l'EM Lyon.

Un bachelor ambitieux

Ce protocole d'accord doit permettre à l'école lyonnaise de "se doter d'une offre bachelor de haut niveau, pièce manquante dans son offre" précise Philippe Grillot, président de la CCI de Lyon. Le programme actuel représente un peu plus d'une centaine d'élèves. "Pour être effectif, le nouveau pôle bachelor devra atteindre une masse critique de 400 voire 500 élèves par promotion" espère Bruno Bonnell. "C'est un objectif de plusieurs années, environ cinq ans", précise-t-il.

Un nouveau souffle pour Saint-Etienne

Il y a quelques mois, l'hypothèse d'un rapprochement entre l'ESC Saint-Etienne et l'IAE (Institut d'administration des entreprises) de l'université stéphanoise avait été abandonnée et l'école avait perdu son grade de master. Interrogé par EducPros, Benoît Fabre, président du conseil de gouvernance de l'ESC Saint-Etienne affirme que la question du master n'est plus d'actualité : "La nouvelle école offrira tous les diplômes qui permettront aux élèves de suivre la formation qu'ils veulent".

Le futur campus n'est pas encore finalisé. Prochaines échéances : un groupe de travail doit se mettre en place en janvier. Financement, programmes, modes d'admission, gouvernance... Le projet sera complètement dévoilé fin mars 2013 pour une ouverture effective à la prochaine rentrée.


Assia Hamdi | Publié le

Vos commentaires (2)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
Centaurius.

Ça veut dire que l'ESC St Étienne est donc belle et bien morte. Je doute que ses diplômés pourront dire : "on vient de l'EM Lyon" Fin de l'aventure, c'est dommage pour eux.

Sirius.

Fin de partie, hélas prévisible, pour une école victime de l'incompétence des responsables de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Saint-Etienne.

Les annuaires du sup

Newsletters gratuites

Soyez informés de l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Abonnez-vous gratuitement

Je m'abonne