"L'humiliation de l'inattention", un billet de Christine Vaufrey


Publié le
Envoyer cet article à un ami

Dans quelques jours, quelques semaines tout au plus, tous les enseignants retrouveront leurs classes et leurs amphis. Se reproduira alors la situation canonique du prof face au groupe d’élèves ou d’étudiants, le premier devant intéresser les seconds pendant une durée variant entre 50 minutes et 3 heures, à peu près.

Beaucoup de ces enseignants seront alors confrontés à la plus banale des humiliations rencontrées dans leur métier, celle de ne pas pas être écoutés par leur auditoire. Pour certains, cette situation se reproduit jour après jour. Des classes bruyantes ou trop silencieuses manifestent clairement le désintérêt de leurs membres pour la parole professorale.

span style="font-weight: bold;">Lire la suite du billet sur le blog Educpros de Christine Vaufrey.


| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires