L'université de Strasbourg lance son réseau des alumnis

Caroline Franc
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Avec son réseau des alumnis officiellement lancé le 2 octobre 2012, l’université de Strasbourg dispose désormais d'un outil à même de fédérer ses anciens mais aussi ses étudiants actuels.


"Il était indispensable après avoir mis en oeuvre notre université unique, de créer une communauté des diplômés de l'université de Strasbourg", explique Jean-Marc Jeltsch, vice-président en charge des partenariats avec les entreprises à l’université. "Avec un vivier potentiel de 450.000 personnes, ce réseau sera axé en priorité sur l'entraide professionnelle et s’inscrit dans une dynamique de conseil, d’échanges de savoirs, de ressources et de rencontres entre différents publics : alumnis externes, internes, étudiants", ajoute-t-il.

Concrètement, l'application réalisée en interne par les développeurs de la direction informatique de l’université, s’appuie sur une base de données qui se nourrit des archives des diplômés de l’université. Elle permet aux alumnis d'y enregistrer des informations liées à leur parcours et leurs domaines d’expertise. Côté université, elle ouvre la possibilité de connaître le devenir des alumnis et de les contacter et devrait évoluer pour permettre l’accès à de nouveaux services en ligne. Actuellement, le réseau compte 170.000 membres "passifs", à savoir répertoriés par l'équipe dédiée. L'objectif est d'en avoir recensé 240.000 d'ici fin 2013 et que 10.000 membres aient "activé" leur fiche à cette même date, 50.000 en 2017.

Une initiative qui ne vient pas en contradiction avec celles des composantes, dont certaines "entretiennent avec dynamisme leurs relations avec leurs alumnis", assure Jean-Marc Jeltsch. "Seulement parfois, il suffit du départ d'un responsable qui portait plus particulièrement le projet, pour que les efforts s'arrêtent". Avec cet annuaire interactif couvrant toutes les composantes et filières, l'université cherche dont à assurer la pérennité d'une politique de fidélisation de ses étudiants.

span style="font-weight: bold;">Lire aussi l'avis de Pierre Dubois sur son blog Educpros, dans le billet "Alumni. Une fausse bonne idée."


Caroline Franc | Publié le