Newsletter

La China Europe International Business School s’installe à Pékin

Jessica Gourdon
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Inauguration du campus à Pékin
Inauguration du campus à Pékin

Pendant que le monde a les yeux rivés sur Shanghai , la Ceibs (China Europe international business school), a décidé de déplacer les projecteurs ailleurs. Le 24 avril 2010, cette business school de Shanghai, créée en 1994 par la Commission Européenne et le ministère de l’Education chinois, a inauguré en grandes pompes son nouveau campus dans la capitale chinoise. Environ 700 personnes ont assisté à cette manifestation clôturée par feux d’artifices et lâcher de ballons, dont l’ambassadeur de l’Union européenne en Chine, Serge Abou.

Avec ce nouveau site à l’architecture très design, la Ceibs, considérée comme une des meilleures écoles du pays, veut doubler son nombre d’élèves. Ses locaux de Pékin hébergeront dès la rentrée 2010 son programme EMBA (executive MBA), qui forme déjà 700 étudiants par an à Shanghai - l’effectif le plus important au monde, devant Columbia.

Un marché en forte croissance

Pour l’école, aujourd’hui autonome financièrement mais qui reçoit des subventions de l’Union européenne, cette implantation est avant tout un moyen d’asseoir son influence sur le pays. « La Ceibs est en forte compétition avec Peking University, Tsinghua University et Cheung Kong Graduate School of Business, toutes basées à Pékin. Si nous ne sommes pas présents ici, nous ne gagnerons pas la bataille », a déclaré Zhang Weijiong, vice-président de la Ceibs, lors de l’inauguration. Il ajoute que la plupart des grandes entreprises nationales ont leur siège dans la capitale : « Si Shanghai est aux cœur de l’action, Pékin est au cœur des décisions ».

Ce campus permettra surtout à la Ceibs de profiter du marché de la formation au business des étudiants et cadres chinois, en plein boom. Aujourd'hui, 182 universités délivrent des programmes MBA en Chine, contre 96 il y a seulement quatre ans. La Ceibs s’intéresse aussi au marché africain, et a ouvert en 2009 une antenne à Accra, au Ghana. Elle va aussi doubler, en 2012, sa surface à Shanghai, grâce à l'acquisition d'un terrain adjacent.

Une chose est sûre : cette expansion de la Ceibs va encore accentuer la compétition avec les nombreuses business schools américaines ou européennes installées en Chine depuis quelques années. Parmi elles, la Kellog University, l’University of Western Ontario, la Washington University, ou encore les Ponts et Chaussée, qui proposent des MBA très bien classés par le « Financial Times », la référence en la matière. Même Harvard a ouvert, en 2008, une antenne à Shanghai. Et de nouvelles créations sont annoncées chaque année.


Jessica Gourdon | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires