La France séduit de moins en moins les étudiants américains

De notre correspondante aux Etats-Unis, Jessica Gourdon
Publié le
Envoyer cet article à un ami
La France attire moins les étudiants américains, qui préfèrent désormais l'Italie.

Aux Etats-Unis, les « study abroad programs », qui permettent aux étudiants de passer un ou deux semestres dans une université à l'étranger, ont de plus en plus la cote. Le nombre d'Américains qui en profitent a doublé durant la dernière décennie.

Pour autant, les établissements français n'arrivent plus à profiter de ce mouvement. Après avoir beaucoup augmenté dans les années 90 et au début des années 2000, le nombre d'étudiants américains en France stagne ou décline depuis 2007. Il est ainsi en recul de 0,8% en 2010-2011, selon le nouveau rapport « Open Doors 2012 » de l'Institute of International Education.

L'Italie, une destination attractive

Au total, on compte 17 000 étudiants américains en France. Moitié moins qu'au Royaume-Uni, leur destination préférée. Plus surprenant, l'Italie est devenue très attractive. 30 000 jeunes Américains y ont suivi des cours en 2010-2011, soit 9% de plus que l'année précédente. Ce pays est devenu leur 2e destination préférée, rassemblant 11 % des étudiants américains hors de leurs frontières.

Et si la France reste la 4e destination pour ces étudiants (derrière l'Espagne), elle pourrait bientôt se faire ravir sa place par la Chine (5e destination préférée, en croissance de 5% cette année).

+11% d'étudiants français aux Etats-Unis en 10 ans

Dans le même temps, les étudiants français sont, eux, toujours autant intéressés par la vie de campus à l'américaine. Leur nombre s'y est accru de 11% en 10 ans, avec 8 232 jeunes Français en 2011-2012.

Compte tenu de cette évolution asymétrique, les places, à l'avenir, seront sans doute de plus en plus chères.


De notre correspondante aux Etats-Unis, Jessica Gourdon | Publié le