Newsletter

Le Groupe ESC Troyes devient Y Schools

Eva Mignot
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Y Schools regroupe sept établissements à Troyes, Paris et Yaoundé.
Y Schools regroupe sept établissements à Troyes, Paris et Yaoundé. // ©  Y Schools
Il y a deux semaines, le groupe Sup de Co La Rochelle abandonnait la référence aux écoles de commerce dans son nom en devenant Excelia Group. C’est désormais au tour du Groupe ESC Troyes de changer d’identité et de faire disparaître volontairement le lien direct qui la reliait à sa business school.

Désormais, le groupe réunissant sept établissements – dont la SCBS (South Champagne Business School) – s’appellera Y Schools (prononcez "why schools"). "Le nom devait être court et compréhensible pour les étudiants et enseignants internationaux, tout en gardant une racine avec l’ancienne marque, exprimer la transversalité pour des écoles accueillant des publics et des enseignements très différents", déclare Francis Bécard, directeur général de Y Schools.

Présent aujourd'hui à Paris, dans le Grand Est et même à Yaoundé, au Cameroun, le groupe souhaitait aussi se détacher de l’étiquette troyenne qui est la sienne depuis sa création.

Refléter la variété des établissements du groupe

Le choix de la lettre phare, le Y, a été mûrement réfléchi. En plus d’être le seul vestige de l’ancien nom, elle est aussi une référence à la génération Y, qui constitue aujourd’hui le principal public de l’école. "Le 'Y', avec ses branches, exprime également le carrefour. Entre le 12e et 13e siècle, les foires de Champagne qui avaient lieu à Troyes faisaient le lien entre le nord et le sud de l'Europe, entre les Flandres et l'Italie", rappelle Francis Bécard.

Avec le pluriel de "Schools", les dirigeants ont souhaité rappeler que le groupe se composait d’établissements très divers : l’École supérieure de Tourisme Troyes-Paris, une prépa santé, l'École supérieure de design de Troyes… "Le groupe a permis aux écoles de se constituer et de se développer. Aujourd’hui, leurs identités doivent prendre le dessus sur le groupe", conclut le directeur général de Y Schools.


Eva Mignot | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires

Les annuaires du sup

Newsletters gratuites

Soyez informés de l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Abonnez-vous gratuitement

Je m'abonne