Newsletter

L’Ecole polytechnique de Lausanne construit son learning center grâce à Rolex

Fabienne Guimont
Publié le
Envoyer cet article à un ami

L’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) inaugurera début 2010 un learning center conçu par l’agence japonaise d’architecture Sanaa. Un « bâtiment-paysage » en forme de nappe sur un pré qui oblige à de grandes prouesses techniques. Ce learning center sera un lieu de vie étudiante commun à tous les départements (accueil, bibliothèque, boutique, cafeteria…) de l’établissement. 14 patios organiseront ces services dans un bâtiment ventilé naturellement. Un défi technique et une architecture hors norme sur lesquels mise l’Ecole polytechnique suisse pour conforter son image.

Le coût de l’ouvrage s’élève à 65 millions d’euros financé pour moitié par l’horloger Rolex qui donnera son nom au learning center . D’autres partenaires ont aussi contribué au projet comme le Crédit Suisse, Novartis, le fond Schnitzler, Nestlé, Losinger, les anciens de l’EPFL…Après le don record de 100 millions de francs suisses obtenu par l’université de Fribourg, ce nouveau projet marque un nouvel exemple de mécénat dans l’enseignement supérieur suisse, où le débat est ouvert. Le magazine Reflex de l’EPFL revient sur ce sujet avec un article intitulé « Mécénat et éducation : comment éviter les dérapages » en regardant comment les universités américaines gèrent leurs relations avec leurs généreux donateurs.  

    


Fabienne Guimont | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires