L’EDHEC s’installe à Singapour

Julia Zimmerlich
Publié le
Envoyer cet article à un ami
La stratégie de développement de l’EDHEC sur le marché asiatique a payé. Après 6 ans de rapprochement méthodique, la business school a été invitée par les autorités singapouriennes à rejoindre un cluster d’excellence pour le développement de la place financière de Singapour. Les nouveaux locaux de l’EDHEC ouvriront leurs portes à la rentrée 2010.

« Nous ne sommes pas dans la surenchère au campus off-shore, affirme Noël Amenc, professeur et directeur du développement de l’EDHEC. Sans la sollicitation du gouvernement singapourien, nous n’aurions pas ouvert ce nouveau centre. »

L’école française doit s’installer aux côtés de brillantes institutions pour la constitution d’un cluster - équivalent d’un pôle de compétitivité - en charge de développer le rayonnement de la place financière de Singapour. Parmi les autres élues : la National university of singapore, la Singapore university of management, l’University of Chicago et l’INSEAD, présente à Singapour depuis 10 ans. En revanche, l’ESSEC, pourtant installée sur l’île depuis 4 ans, ne fera pas partie du cluster.

L’apprentissage pour les étudiants de la grande école

Pour le volet recherche, l'EDHEC recevra une aide financière du gouvernement singapourien. Par ailleurs, l'école développera son offre de formations en Asie. 700 cadres de l’industrie financière ont été formés par l’EDHEC l’année dernière sur la zone Asie-Pacifique, principalement à Hong-Kong, Singapour et Tokyo. Un objectif de 1000 personnes a été fixé pour 2010.

Le campus de Singapour, baptisé « centre EDHEC Risk Institute-Asia », doit accueillir une quinzaine de personnes en PhD finance et ouvrir des programmes executive dès octobre 2010. D’ici trois ans, une quarantaine de places seront également ouvertes aux étudiants de sa grande école pour suivre des cours en part-time. Construit sur le même modèle qu’un contrat d’apprentissage, les étudiants français seront mélangés en cours avec des professionnels locaux et feront un stage en entreprise le reste du temps. Objectif affiché : développer les relations avec les entreprises locales et améliorer l’insertion professionnelle des étudiants.

28 millions d’investissement sur cinq ans

L’investissement sur les cinq prochaines années représente un budget global de 28 millions d’euros. Une première chaire de recherche est financée par la Deutsche Bank à hauteur d'un million d'euros. Trois autres partenariats devraient être annoncés prochainement. Le reste de l’opération sera financé par les autorités singapouriennes et les frais de scolarité des étudiants en formation initiale et continue. « A court terme, l’objectif est d’installer la marque EDHEC en Asie sur les thématiques de la finance, de l’économie et de la comptabilité qui participent au développement de notre filière "Financial economics". A moyen terme, nous envisageons le développement d’autres sujets d’excellence tels que la performance juridique ou le marketing des services », détaille Noël Amenc.


Julia Zimmerlich | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires