Newsletter

L’ENAC fusionne avec le SEFA pour devenir « la plus grande école d’aviation européenne »

Sylvie Lecherbonnier
Publié le
Envoyer cet article à un ami
L’ENAC (Ecole nationale de l’aviation civile) de Toulouse a fusionné début 2011 avec le SEFA (Service d’exploitation de la formation aéronautique). Le SEFA s’occupait jusqu’à présent de la formation pratique des pilotes de ligne, tandis que la formation théorique était dispensée par l’ENAC. Désormais les deux volets de la formation sont rassemblés sous le seul sigle ENAC. Un regroupement qui fait de cet établissement « la plus grande école d’aviation européenne ».

Le directeur de l'ENAC, Marc Houalla, profite de cette fusion pour repositionner ses formations. « Nous proposons trois écoles en une : une école de pilote, une de navigation aérienne et une d’ingénieurs. Aucune autre institution ne s’appuie sur cette triple approche. Nous souhaitons nous servir de chacun de ces pôles pour enrichir l’autre. » Le directeur entend ainsi sensibiliser les pilotes au contrôle aérien, les contrôleurs aériens au pilotage et développer les recherches sur la navigation aérienne.

Des atouts que l’école compte faire valoir à l’international. « Nous formons aujourd’hui 150 pilotes de près de huit nationalités différentes. Nous aimerions en former autant demain mais de nationalités encore plus diversifiées. » A côté d’Air France, l’ENAC travaille déjà avec des compagnies aériennes asiatiques comme China Eastern ou Sichuan Airlines… et espère demain former des pilotes de compagnies européennes.


Sylvie Lecherbonnier | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires