Newsletter

Les IAE promeuvent leur identité nationale pour gagner en visibilité

Étienne Gless
Publié le
Envoyer cet article à un ami
© IAE Grenoble 2006
© IAE Grenoble 2006

"IAE France": c'est le nom de la marque créée par les 32 instituts d'administration des entreprises qui lancent, le 20 mai 2014, leur première campagne nationale : "Avez-vous l'esprit IAE ?"  Objectif : gagner en visibilité par rapport aux écoles de management privées.

Les IAE aussi ont des diplômés connus, qui ont réussi professionnellement ! Voilà ce que veulent mettre en avant les "écoles universitaires de management" qui aiment énumérer les noms de Vincent Clerc (rugbyman du XV de France), Christian Boiron (des laboratoires éponymes), Michael Peters (patron d'Euronews), Louis le Duff (fondateur des enseignes Brioche Dorée) ou encore Véronique Rouzaud (DRH monde d'Areva).

Souvent perçus comme alternative aux écoles de commerce, les 32 IAE publics se voient cependant reprocher leur manque de présence sur la scène médiatique, en comparaison avec les acteurs privés. C'est le diagnostic des forces et faiblesses qui ressortait du dernier bilan d'image des IAE, réalisé à l'automne 2013 auprès de 9.000 étudiants et entreprises. Pour remédier à ce relatif déficit d'image au niveau national, le réseau a décidé de se doter d'une nouvelle identité, sous la marque "IAE France".

"Les instituts d'administration des entreprises, dont l'origine remonte à 1955, ont formé 425.000 diplômés depuis leur création, rappelle Jérôme Rive, président de l'IAE de Lyon et président d'IAE France. Nos écoles comptent actuellement 45.000 étudiants inscrits et représentent le principal lieu de production des recherches académiques en matière de management et de sciences de gestion en France." Cette place des IAE dans le paysage de l'enseignement supérieur des sciences de gestion, Jérôme Rive veut la faire connaître davantage. 

Le collectif des 32 établissements passe donc à la vitesse supérieure. Nouveau nom : IAE France (exit donc le "réseau des IAE"), et nouvelle identité visuelle réalisée par l'agence Campus communication et le célèbre designer Gérard Caron. Le logo, très épuré, fait le choix du violet comme code couleur. Celui-ci "est peu usité dans l'enseignement supérieur, où le bleu et le rouge dominent. Il est synonyme du savoir, de la sagesse et de l'harmonie entre pensée et action", commente Sarah Lempereur, directrice exécutive de IAE France.

Des nouveautés qui ne font pas table rase du passé : pas question de changer de nom, par exemple. "Notre label est reconnu nationalement, facile à mémoriser. Nous ne voulions pas créer quelque chose d'artificiel mais au contraire mettre en avant un existant qui a fait ses preuves", souligne Sarah Lempereur.

Campagne nationale 100% digitale

En regroupant leurs moyens, les IAE vont désormais disposer d'un budget communication annuel de l'ordre de 150.000 € pour mener une campagne nationale. "Cette puissance de feu va leur permettre de faire enfin connaître leur savoir-faire au niveau national", se réjouit Jean-Louis Brunet, chef d'entreprise, diplômé de l'IAE de Grenoble et président de France Angels.

La première campagne "Avez-vous l'esprit IAE ?" débute fin mai 2014 et se prolongera à la rentrée. Elle sera entièrement digitale et ciblera à la fois les étudiants et les entreprises. Au programme : nouveau site Web, présence accrue sur les réseaux sociaux, clip video, achats de bannières et mots clés…

Nos écoles représentent le principal lieu de production des recherches académiques en matière de management et de sciences de gestion en France" (J. Rive)

encourager la Mobilité des étudiants entre IAe

IAE France a par ailleurs annoncé le lancement, à la rentrée 2014, de deux programmes mettant en place davantage de passerelles d'un établissement à l'autre : IAExchange permettra à un étudiant de master 1 en formation initiale d'effectuer un échange avec un étudiant d'un autre IAE durant un semestre. Tandis que IAEbridge donnera la possibilité de rejoindre un autre IAE en fin de parcours, au niveau master 2 (sous réserve de bonnes notes, supérieures à 12 en M1).

"Jusqu'ici, les étudiants qui souhaitaient changer d'IAE étaient traités comme des étudiants externes, précise Jérôme Rive. L'idée, avec ces deux programmes, est d'insuffler de la mobilité sur le territoire national. Ces mobilités croisées sont une réponse aux attentes de spécialisation et de modalités de formation des étudiants, mais aussi une manière de faire découvrir d'autres territoires."

Mieux répondre aux appels d'offres nationaux

Le lancement d'IAE France doit aussi être l'occasion pour les établissements de réactiver les tutorats doctoraux en sciences de gestion qui, outre un accompagnement matériel, permettent d'échanger sur l'objet de recherche.

Enfin, côté entreprises, l'objectif est de répondre de manière structurée à des appels d'offres nationaux. Ce qui était impossible pour un IAE seul jusqu'ici. "Nous allons pouvoir mobiliser nos réseaux emplois carrières au sein de chaque IAE", annonce Jérôme Rive. Une expérience pilote a déjà été menée au premier semestre 2014 avec le brasseur belge AB-Inbev, qui recherchait sur plusieurs territoires en France des stagiaires pour son réseau de distribution. Le réseau entend bien poursuivre la dynamique.


Étienne Gless | Publié le

Vos commentaires (2)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
Sacha.

Ce "logo" n'est qu'une pâle copie du logo, des attributs et du code couleur de NEOMA Business School. Eh oui monsieur Gless, le gris et le violet sont aussi usités dans les écoles de commerce, qui, elles, ne copient personne... Avez-vous vérifié les propos rapportés par M.Caron, l'Oracle du logo ? Hummm ?

Jean-Philippe Nanteuil.

"Nos écoles... représentent le principal lieu de production des recherches académiques en matière de management et de sciences de gestion en France." Affirmation bien arrogante et non prouvée.