Les projets Idex et I-Site de trois universités confirmés, coup d'arrêt pour l'I-site de Bourgogne

Dahvia Ouadia
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Les projets Idex et I-Site de trois universités confirmés, coup d'arrêt pour l'I-site de Bourgogne
L'Université Côte d'Azur fait partie des initiatives d'excellence confirmées après la période probatoire. // ©  université Côte d'Azur
Les jurys internationaux des Idex (Initiatives d'excellence) et des I-Site (Initiatives Sciences-innovation-territoire-économie) ont rendu leur verdict pour quatre projets en période probatoire. Les Idex Université Côte d'Azur et Université Grenoble-Alpes ainsi que l'I-Site l'Université de Lorraine sont confirmées tandis que l'Université Bourgogne Franche-Comté voit son I-site arrêtée.

Le verdict est tombé pour les Idex de l'Université Grenoble-Alpes, l'Université Côte d'Azur et les I-Site de l'Université de Lorraine et de l'Université Bourgogne Franche-Comté. Les jurys internationaux ont proposé la confirmation des deux Idex et de l'I-site lorrain, tandis que l'initiative de Bourgogne Franche-Comté s'arrête.

L'Etat a, comme à son habitude, décidé de suivre l'avis du jury et procèdera à "la dévolution de la dotation non consomptible de chacune de ces initiatives à l’Université Grenoble-Alpes, à l’Université Côte d’Azur et à l’Université de Lorraine", précisent le Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et le Secrétariat général pour l'investissement dans un communiqué commun.

Ces quatre projets étaient arrivés au terme de leur période probatoire en 2020 mais, avec la crise sanitaire, l'Etat avait décidé de repousser l'évaluation au premier semestre 2021. C'est chose faite.

Comment l'Idex transforme les établissements lauréats ?

La construction de nouveaux modèles d'université

Pour la Ministre, Frédérique Vidal, et Guillaume Boudy, secrétaire général pour l'investissement, cette réussite des trois projets confirme "la construction de nouveaux modèles d'université rapprochant universités, écoles et organismes de recherche en utilisant notamment l'ordonnance du 12 décembre 2018 pour se doter de l'organisation adaptée à leur projet".

Cette décision reflète, selon eux, l'excellence de la recherche académique et de l'enseignement supérieur portée par les deux Idex et l'I-Site.

Comment l'université de Saint-Etienne a fait basculer l'Idex de Lyon

Fin de partie pour l'I-Site de Bourgogne Franche-comté

A l'inverse, Frédérique Vidal et Guillaume Boudy regrettent que "l'Université Bourgogne Franche-Comté et ses établissements fondateurs ne soient pas parvenus à déployer le modèle original et ambitieux d’université intégrée portée par une Communauté d’université et d’établissements qu’ils avaient proposé en 2016."

Malgré cet échec, l'Etat reste convaincu de l'intérêt d'une coopération sur ce territoire et encourage les établissements à déposer de nouveaux projets.

Huit Idex confirmées – L’Université Grenoble-Alpes et l’Université Côte d’Azur rejoignent ainsi les six premières Idex confirmées : Université de Bordeaux, Université de Strasbourg, Aix-Marseille Université, Sorbonne Université, Paris Sciences et Lettres et Université Paris-Saclay. L’Université de Lorraine est la première université à porter une I-SITE confirmée.


Dahvia Ouadia | Publié le