Newsletter

Ecoles d'art : LISAA et l'Atelier de Sèvres vendues à un investisseur américain

Sophie de Tarlé
Publié le
Envoyer cet article à un ami
LISAA // DR
LISAA // DR

Fondées par Michel Glize, les écoles d'art LISAA et l’Atelier de Sèvres ont été cédées fin 2012 à Galileo Global Education (groupe Providence Equity). Ce fonds d’investissement américain avait déjà racheté il y a deux ans l’Istituto Marangoni.

LISAA et l’Atelier de Sèvres, deux importantes écoles d’art, ont été cédées au groupe Galileo Global education (groupe Providence Equity Partners) pour un montant inconnu. En avril 2011, le même groupe avait racheté l’Istituto Marangoni, une école de mode.

C’est en 1979, que Michel Glize a créé l'Atelier de Sèvres à Paris, avec Patrick Hermand (qui a créé ensuite l’ECV, autre école d'art majeure). L’idée était d'ouvrir un atelier préparatoire pour des étudiants préparant les concours des écoles supérieures d’art (ENSBA, ENSAD...). L’établissement compte aujourd'hui 500 étudiants. Fort de ce premier succès, Michel Glize a créé LISAA en 1986, afin de proposer des formations en stylisme de mode, design textile, design objet, animation et jeux vidéo. Dix huit ans après sa création, LISAA (2.000 étudiants en France et 100 en Inde) est implantée à Paris, Rennes, Nantes, Strasbourg ainsi qu’en Inde, à Bangalore et à New-Delhi. Sur Paris, l'école possède trois sites, et en ouvrira un quatrième en septembre 2013, rue Armand-Moisant dans le 15ème. LISAA est régulièrement classée par L’étudiant comme faisant partie des écoles d’art préférées des professionnels.

Les écoles d'art intéressent de plus en plus les investisseurs

Michel Glize, 66 ans, qui reste pour l’instant à la tête de LISAA, voulait céder ses écoles depuis plusieurs années et croulait sous les propositions. Mais c’est Galileo Global education qui a su se montrer le plus persuasif. "Ses dirigeants m'ont paru capables d'assurer le futur de l'école, c'est-à-dire le maintien des personnels ainsi que le développement de l'école à l'étranger, en Amérique du sud en particulier où ils ont beaucoup de contacts ", a expliqué Michel Glize.
 
Les rachats se succèdent dans le monde des écoles d'art.  En 2012, le  groupe Studialis avait racheté le Cours Florent, célèbre école de théâtre parisienne, et Strate college, une importante école de design située à Sèvres (92). A qui le tour ?


Sophie de Tarlé | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires

Les annuaires du sup

Newsletters gratuites

Soyez informés de l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Abonnez-vous gratuitement

Je m'abonne