Loi ESR : faut-il supprimer la qualification ?

Camille Stromboni
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Sénat - dôme - juin 2013
Sénat - dôme - juin 2013 // ©  Camille Stromboni
La loi ESR, adoptée au Sénat dans la nuit du 21 au 22 juin 2013, prévoit désormais la suppression de la qualification. L'amendement en question, s'il risque de disparaitre lors la procédure parlementaire qui se poursuit, a fait fortement réagir la communauté de l'enseignement supérieur et de la recherche. En sa défaveur.

- Le communiqué du Snesup : "Le sénat a voté la suppression de la qualification des enseignants-chercheurs par le CNU. Non à cette provocation inacceptable !" (pdf)

- Le communiqué du bureau de la CP-CNU (Commission permanente du Conseil national des universités), "scandalisé par le vote au Sénat"

- Une petition appelle les parlementaires de la CMP (commission mixte paritaire) à supprimer l'amendement mettant fin à la qualification.

- Une lettre signée par de 25 présidents d'université appelle au maintien de la procédure de qualification

- Les billets de Pierre Dubois, blogueur EducPros : CNU : supprimer la qualification ? ; Qualification : elles ont tergiversé ! ; Qualification : les Verts s’enferrentLoi ESR. Les Verts contre-attaquent ; La CPU : non à la qualification ? ; Les non-qualifiés du 1er cycle

- Le billet de Didier Delignières, blogueur EducPros : Exit la qualification aux fonctions d’enseignant-chercheur ?

- Le débat entre Laurent Bouvet et Esther Benbassa sur Facebook

Loi-ESR - suppression de la qualification - débat - Laurent Bouvet Esther Benbassa

Lire aussi
L'argumentation du rapport final des Assises (pdf), qui prône la suppression de la qualification (p.68-69).
Le billet de GaiaUniversitas : Suppression de la qualification du CNU : enfumage à tous les étages

Camille Stromboni | Publié le