Masters enseignement : les maquettes à rendre mi-février

Fabienne Guimont
Publié le
Envoyer cet article à un ami

Les ministères de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur accordent aux universités jusqu’au 15 février 2009 pour rendre leurs projets de master préparant aux concours de l’enseignement. L’AERES devra quant à elle les évaluer d’ici au 15 avril 2009. Ils confirment que les étudiants souhaitant passer les nouveaux concours en 2010 devront s’inscrire en M2 dès la rentrée 2009. Certaines universités comme Paris 4, Paris 3, Paris 1, Bordeaux 3, Grenoble 3, Le Mans, Montpellier 3, Paris 8, Paris 10, Pau ou Toulouse 2 ont pris la décision de ne pas rendre leurs maquettes selon le recensement du site Sauvons l'université. 

Sans donner de cadrage national aux différents types de masters enseignement, Valérie Pécresse et Xavier Darcos ont apporté des réponses sur d’autres demandes formulées par l’UNEF, la CPU et la CDIUFM. Des mesures transitoires favorables aux étudiants admissibles à la session de recrutement 2009 ou simplement présents à ses épreuves sont annoncées.  

Bourses et stages  

Pour compenser la suppression du statut de fonctionnaire-stagiaire, 12000 bourses pour les meilleurs étudiants de M1, avec un plafond de ressources des parents de 60 000 euros annuels, seront créées (2500 euros maximum). Une bourse complémentaire de 1449 euros annuels pourra être attribuée aux étudiants exonérés de frais de scolarité.

Des stages seront proposés en M1 et M2 mais restent optionnels. Les ministères estiment à 50 000 les lieux de stage d’observation et de pratique accompagnée possibles et à 40 000 les stages en responsabilité qui seront eux indemnisés (3000 euros pour une centaine d’heures). 


Fabienne Guimont | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires