Des Mooc diplômants, Berkeley arrête YouTube : l'innovation made in USA

De notre correspondante aux Etats-Unis, Jessica Gourdon
Publié le
Envoyer cet article à un ami
L'innovation made in USA
L'innovation made in USA
REVUE DE PRESSE - ÉTATS-UNIS. Les stratégies autour des Mooc n'en finissent pas de rebondir. Des universités en partenariat avec Coursera ou edX remplacent une partie de leurs cursus par ces cours ouverts et en ligne. Quant à Berkeley, elle arrête de mettre des vidéos de cours sur YouTube pour se concentrer sur les Mooc.

à Arizona State University, huit MOOC  = une année de bachelor

À l'automne 2016, Arizona State University offrira la possibilité d'obtenir une équivalence de crédits pour valider une première année de Bachelor, en suivant des Mooc créés par l'établissement et disponibles sur edX. Ce programme, intitulé Global Freshman Academy, permettra aux élèves de basculer directement en deuxième année. Les cours seront gratuits, et à suivre en ligne. Pour chaque module, les étudiants devront toutefois payer des frais de vérification d'identité pour passer les examens, et ainsi que d'autres frais pour obtenir les crédits d'ASU. Au total, il est estimé que le coût pour valider une année (huit Mooc) s'élèvera à 6.000 dollars environ. Une somme bien inférieure à celle que paient les étudiants inscrits dans des diplômes classiques, ou même dans des cursus en ligne. L'initiative, montée en partenariat avec edX, vise à donner plus de reconnaissance aux Mooc et à attirer de nouveaux publics vers les études universitaires, en permettant à des étudiants de "tester" les études à moindre coût.

À lire sur Inside Higher Education et le Chronicle of Higher Education

Un MBA diplômant sur Coursera

C'est une première : l'université d'Illinois (campus d'Urbana-Champaign) a signé un partenariat avec Coursera, afin de proposer un MBA diplômant composé de Mooc. Pour obtenir ce "iMBA", il sera nécessaire de suivre une série de Mooc (réalisés par l'université d'Illinois), et de s'inscrire dans l'établissement. Si tout ces cours, disponibles sur Coursera, seront gratuits, l'obtention de crédits universitaires (délivrés par l'école de management de l'université d'Illinois) et les frais de vérification d'identité pour les examens seront payants. Le coût total pour obtenir le iMBA est estimé à 20.000 dollars, un prix trois fois inférieur au prix moyen d'un MBA. Les revenus issus de ce programme seront partagés entre l'université et Coursera, selon des modalités à définir – mais l'article laisse entendre que l'accord pourrait aller jusqu'à un partage à 50/50. L'université d'Illinois est l'un des partenaires les plus prolifiques de Coursera, ayant déjà produit une douzaine de cours en ligne pour la plateforme.

À lire sur Inside Higher Ed

Berkeley ne mettra plus de vidéos de cours sur YouTube

L'université de Berkeley en Californie arrêtera en septembre de mettre sur YouTube les vidéos de ses cours, citant des raisons budgétaires. L'université estime qu'elle a mis en place d'autres stratégies plus efficaces pour communiquer vers l'extérieur sur ses contenus pédagogiques, en particulier via la création de Mooc (l'université en a produit 40 sur edX). Actuellement, Berkeley dispose en effet d'une plateforme ouverte (webcast.berkeley.edu) recensant la quasi-totalité des cours, et permettant de les visionner sur YouTube. Le succès de ces vidéos est variable : certaines ne rassemblent qu'une centaine de vues, d'autres un million. L'établissement estime que l'arrêt de ce service lui fera économiser 300.000 dollars par an. Les cours déjà en ligne resteront accessibles. En revanche, l'université continuera de filmer certains cours, mais ceux-ci ne seront accessibles qu'à ses étudiants.

À lire sur le Chronicle of Higher Education


De notre correspondante aux Etats-Unis, Jessica Gourdon | Publié le