Newsletter

Les écoles d’ingénieurs et d’architecture normandes se fédèrent

Céline Authemayou
Publié le
Envoyer cet article à un ami
L'Esigelec est l'une des écoles d'ingénieurs implantées sur le technopole du Madrillet, à Rouen.
L'Esigelec, école d'ingénieurs située à Rouen, est l'un des 13 membres de Normandie Tech, le pôle d'ingénierie et d'architecture qui vient de voir le jour. // ©  Patrice Le Bris /Esigelec
Les douze écoles d’ingénieurs normandes et l’École nationale supérieure d’architecture de la région ont décidé de constituer un pôle d’ingénierie et d’architecture, au sein de Normandie Université.

Après Toulouse Ingénierie et l'alliance lyonnaise AelyS, c'est au tour des écoles d'ingénieurs normandes d'unir leurs forces. Les douze établissements de la région, ainsi que l'École nationale supérieure d'architecture ont donné naissance, en avril 2016, à Normandie Tech, pôle d'ingénierie et d'architecture abrité par la Comue (communauté d'universités et établissements) Normandie Université.

Jusqu'ici, seules trois en sont membres (Insa Rouen, Ensicaen et Ensa). Les autres étant associées, ou encore tout simplement absentes de l'organigramme, notamment celles de statut privé.

"Ces écoles se connaissent très bien, rappelle Édouard Reppert, directeur de l'ISEL – école interne à l'université du Havre – et président par intérim du pôle. Elles travaillent déjà ensemble, mais le redécoupage des régions et la nouvelle politique de site concrétisée par les Comue nous ont poussés à structurer un peu plus nos relations."

Depuis 2004, les écoles d'ingénieurs régionales sont ainsi réunies au sein de l'ADEIN (Association des écoles d'ingénieurs de Normandie).

Un regroupement de 8.400 étudiants

Les établissements, qui coopèrent déjà sur des projets de formation ou de relations industrielles, espèrent développer avec ce pôle des partenariats plus étroits en matière de développement à l'international ou mutualiser certaines actions, à l'image des recensements opérés par les observatoires de l'insertion professionnelle.

"Nous sommes des petites écoles, observe Édouard Reppert. Si cette particularité nous permet d'être agiles, elle freine également notre attractivité." Normandie Tech, forte de ses 13 écoles, regroupera 8.400 étudiants et diplômera 1.400 ingénieurs chaque année.

"À l'échelle de la Comue, cela représente un peu plus de 10% des effectifs. Ce qui est très peu, concède le directeur de l'ISEL. Mais cela permettra aux directions des établissements de mieux faire entendre leur voix pour que les thématiques architecture et ingénierie ne soient pas 'dilués'", souligne-t-il.

"Mais heureusement, nous avons la chance d'avoir des écoles et une université qui ont envie d'avancer dans le même sens", se réjouit Édouard Reppert. Une unité plus que nécessaire, alors que le dossier de candidature Isite de Normandie Université est sur les rangs dans le dernier round de la compétition des Investissements d'avenir.

Les écoles membres de Normandie Tech
Écoles d’ingénieurs :
- Cesi Normandie
- Cnam Normandie
- EnsiCaen
- ENSM (École nationale supérieure maritime)
- Esigelec
- Esitc
- EsiTech
- Esix Normandie
- Insa Rouen
- Isel
- Ispa
- LaSalle Beauvais - Esitpa

École d’architecture :
- Ensa Normandie

Céline Authemayou | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires