Newsletter

De l'épicerie solidaire à l'orchestre au lycée, les nouveaux lauréats de La France s'engage

Céline Authemayou
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Remise des prix La France s'engage, le 31 août 2016 à l'Elysée
Le 31 août 2016, quinze nouveaux lauréats de La France s'engage ont été labellisés. // ©  Présidence de la République - F. Lafite
Deux ans après le lancement de l’opération "La France s’engage", 15 nouveaux lauréats ont été primés mercredi 31 août 2016. Parmi eux, cinq se consacrent plus particulièrement aux lycéens et aux étudiants.

Épicerie solidaire, orchestre dans les lycées, formation aux médias numériques... Lancée en 2014 par François Hollande, deux fois par an, "La France s'engage" récompense des projets "innovants et d'intérêt général". Outre un soutien financier, les bénéficiaires du label disposent d'un accompagnement et d'un appui des services de l'État pour développer leur projet.

Mercredi 31 août, 15 dossiers sont venus compléter la liste des 45 déjà labellisés. Parmi eux, certains visent plus particulièrement les jeunes, qu'ils soient étudiants ou lycéens.

AGORAé, espaces d’échanges et de solidarité

Lancés en 2011 par le syndicat étudiant La Fage, les épiceries sociales et solidaires AGORAé ont essaimé depuis et se sont implantées sur 13 territoires, au sein des universités. Gérées par les étudiants et pour les étudiants, elles proposent des produits alimentaires de première nécessité à prix réduit.

"Job dans la ville", INSÉRER PAR LE SPORT

Portée par l’association Sport dans la ville, l’initiative "Job dans la ville" vise à développer l’employabilité des jeunes de 16 à 22 ans, habitant dans des quartiers prioritaires et inscrits dans l’un des 30 centres sportifs de "Sport dans la ville". En 2015, 82 % des jeunes de "Job dans la Ville" ont accédé à une formation ou à une activité en entreprise.

LeS HubS Léo, DÉVELOPPER L'ESPRIT CRITIQUE

Espaces d’animation dédiés aux 11-15 ans, les Hubs Léo sont implantés dans 14 départements. Ils ont vocation à développer l’esprit critique des adolescents, à travers notamment l’éducation aux médias numériques.

"Un orchestre dans mon bahut", le classique au lycée

Inviter la musique classique au cœur des établissements de zones prioritaires. Telle est l’ambition de l’association Paris Mozart Orchestra et de son initiative labellisée, "Un orchestre dans mon bahut". Tout au long de l’année, au sein de chaque établissement scolaire, élèves et enseignants participent à la conception, à la création et à l’interprétation d’une œuvre avec les musiciens du Paris Mozart Orchestra.

APPRENDRE EN FAISANT DANS LES ÉCOLES DE PRODUCTION

Établissements privés d’enseignement technique, les écoles de production accueillent des jeunes en apprentissage pour les former à 13 métiers, à travers une pédagogie basée sur le "faire". Avec ce label, la fédération entend accroître son réseau de structures.


Céline Authemayou | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires