Newsletter

Off to Silicon Valley (10/10). Quand Berkeley soutient les "big ideas" de ses étudiants

Coralie Garandeau
Publié le
Envoyer cet article à un ami
L'université de Berkeley en Californie // DR
L'université de Berkeley en Californie // DR

En amont de la Learning Expedition organisée à l'automne 2014, EducPros vous emmène dans la Silicon Valley pour un voyage au cœur de l'innovation. Outre les enseignants, chercheurs et entrepreneurs, les étudiants eux-mêmes peuvent être acteurs en la matière. C'est partant de cette idée que UC Berkeley a mis en place le programme Big Ideas@Berkeley. Un concours qui incite les étudiants à faire preuve de créativité.

Justice sociale, énergies renouvelables, réduction de la pauvreté mondiale ou encore open data : telles sont quelques-unes des thématiques sur lesquelles les étudiants de UC Berkeley sont invités à réfléchir dans le cadre du concours Big Ideas@Berkeley. Une manière pour l'université californienne d'encourager l'innovation. Le concours se déroule tout au long de l’année universitaire et a pour objectif d’entraîner, de financer et de soutenir des équipes d'étudiants interdisciplinaires, qui peuvent participer quel que soit leur niveau d'études, sur la base du volontariat. Ceux-ci sont encadrés par les enseignants du "Blum Center for Developing Economies" qui fait partie de Berkeley.

Les projets attendus doivent proposer des solutions créatives à des enjeux sociaux, environnementaux ou économiques. Depuis la création du concours en 2006, plus de 50 initiatives ont été soutenues.

Parmi elles, Cashify, une start-up qui vise à apprendre aux étudiants à gérer leur budget. Il s'agit en effet là d'un sujet de préoccupation de plus en plus prégnant pour les jeunes Américains qui empruntent, en moyenne, 25.000 dollars, soit deux fois plus qu’il y a dix ans pour financer leurs études. Virginia Chung, Shuonan Chen et Justin Chu, trois étudiants de UC Berkeley, ont décidé de consacrer leur projet de start-up à cette cause, en participant au concours Big ideas dans la catégorie "éducation financière". D’après leur enquête, plus de 76 % des étudiants reconnaissent qu’ils ont besoin d’être aidés pour prendre leurs décisions financières. Or, seuls quatre états américains prévoient de sensibiliser les jeunes à ce problème. Cashify propose de combler ce manque via une interface de jeu vidéo, tandis qu'un réseau social permet aux utilisateurs de consulter des forums et d’obtenir une assistance financière si besoin.

Dans la catégorie santé maternelle et infantile, ce sont des "valises solaires" pour les hôpitaux ruraux des pays en voie de développement qui ont été financées : comprenant des petits panneaux compacts, elles permettent de fournir de l'électricité dans les endroits où les coupures de nuit sont fréquentes.
We care Solar" a été lancée en 2008 par Laura Stachel, doctorante en santé publique.  Depuis sa mise en place, "Big Ideas nous a permis d’amener ce rêve à maturité, dit-elle. Nous ne savions pas qu’en démarrant à petite échelle dans un seul hôpital, nous allions ensuite amener de la lumière et de l’électricité à plus de 600 cliniques dans 27 pays".

Quant à Nikhil Arora et Alejandro Velez, c'est lors d'un cours qu'est née l'idée de leur projet : durant leur dernière année à UC Berkeley, ils assistent à la conférence du professeur Alan Ross, qui mentionne la culture des champignons dans le marc de café. Fascinés par cette possibilité, les deux étudiants commencent à en faire l’expérience dans la cuisine de la maison qu’ils partagent sur le campus.
L’idée germe rapidement et se transforme en l’un des circuits de recyclage les plus actifs de la région de San Francisco. Des milliers de tonnes de café utilisé sont détournées pour cultiver des produits alimentaires. Arora et Velez remportent le prix Big Ideas en 2011 et repoussent les offres d’emploi de consultant et de banquier d’affaires qui leur sont proposées, pour fonder "Back to the roots", dont les kits de culture de champignons sont désormais distribués nationalement. "Nous n’avions rien à perdre, commente Nikhil Arora, gagner la compétition nous a donné des ailes". Une manière de reformuler l'objectif de Big ideas.

Learning Expedition San Francisco / Silicon Valley
Du 26 au 31 octobre 2014EducPros organise un voyage d'études dans la Silicon Valley, en Californie. L'objectif : mettre en relation les universités et les grandes écoles françaises avec les hauts centres de recherche et d’innovation de la Silicon Valley.
Au programme : visites des universités de Berkeley, Stanford et Santa Clara, rencontres avec des fondateurs et représentants d’établissements et d’entreprises emblématiques de la région (Google, Coursera, Udemy, Twitter, IDEO, Singularity University…).

 


Coralie Garandeau | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires