Opération campus : 20 projets en lice pour le second tour

Fabienne Guimont
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Les six premiers sélectionnés
Les six premiers sélectionnés
Les universités ont rendu leurs notes d’intention pour participer au deuxième tour de l’Opération campus. Vingt projets ont été déposés sur le bureau de Valérie Pécresse. Six premiers lauréats avaient été retenus, le 28 mai 2008, parmi 46 projets déposés : Bordeaux, Grenoble, Lyon, Montpellier, Strasbourg et Toulouse. Le 11 juillet prochain, le jury devra en sélectionner quatre pour se partager avec ceux du premier tour le jackpot de cinq milliards d’euros. Objectif du présidentiel oblige : refonder des campus d’envergure internationale.

Sur les 20 projets déposés, certains n’ont pas retenu les leçons du premier tour : jouer groupé pour jouer gagnant. Les académies de Nice, Rouen et d’Aix-Marseille présentent chacune deux projets.

Paris retente sa chance

La région francilienne propose cinq projets alors qu’aucun n’avait été sélectionné à l’issue du premier tour. Trois sont des nouvelles moutures : Paris Centre, Campus Quartier Latin et Versailles. Le jury va donc étudier les projets et dira si le volet commun développé sur la vie étudiante par les trois projets parisiens est suffisamment convaincant à l’aune de la visibilité internationale des campus promis.

Pau et les pays de l’Adour et Poitiers ont aussi décidé de tenter leur chance en posant cette fois-ci leur candidature. La palme donnée à Bordeaux au premier tour ne devrait pas garantir toutes ses chances à Pau... Des villes de l'Est, du Nord et de l'Ouest, non sélectionnées au premier tour, pourraient peut-être tirer davantage leur épingle du jeu.

Les 10 projets récompensés auront six mois pour présenter une version finalisée de leurs projets immobiliers et des partenariats public-privé (PPP) qui gèreront les opérations. Ces PPP seront évalués avant la fin 2008 pour un lancement début 2009.   


Fabienne Guimont | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires