Newsletter

Paul Jacquet entame son dernier mandat à la tête de la CDEFI

Sylvie Lecherbonnier
Publié le
Envoyer cet article à un ami

Paul Jacquet a été réélu président de la CDEFI (Conférence des directeurs d’écoles et formations d’ingénieurs) vendredi 3 avril 2009, pour deux ans. « Pour un dernier mandat », tient à préciser l’administrateur général de Grenoble INP à la tête de la Conférence depuis septembre 2004.
Il était le seul candidat en lice.

Réunion annuelle des présidents des conseils d’administration des écoles d’ingénieurs, promotion du concept de « collegium », création en interne d’une commission des moyens, élaboration d’un label doctorat pour garantir un ensemble de compétences aux futurs employeurs… Le président réélu a fixé un programme chargé. Avec un leitmotiv : affirmer le poids politique de la CDEFI.

Améliorer la visibilité de la Conférence à l’international

Pour cela, Paul Jacquet veut améliorer la visibilité de la CDEFI au-delà de nos frontières. Il souhaite étudier la possibilité de rassembler au niveau européen les institutions du domaine de l’ingénierie, soit au sein de l’EUA soit dans une nouvelle structure, et approfondir les coopérations entreprises au Brésil, en Inde, en Asie ou aux Etats-Unis. Ses objectifs ? Promouvoir la formation d’ingénieurs à la française mais aussi permettre à tout élève de partir à l’étranger pendant son cursus.

La CDEFI veut également peser sur les dossiers politiques franco-français. Parmi eux, l’harmonisation des calendriers d’évaluation de l’AERES (Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur) et de la CTI (Commission des titres d’ingénieur). Aujourd’hui, la première audite les écoles tous les quatre ans, la seconde tous les six ans. La CDEFI avance l’idée d’un cycle commun de cinq ans pour les deux institutions.

 

CDEFI : les résultats des élections de l’assemblée générale

Les membres du bureau
Président : Paul Jacquet, administrateur général de Grenoble INP
1er vice-président : Christian Lerminiaux, président de l'UTT
2ème vice-président : Jean-Marie Chesneaux, directeur de Polytech'Paris UPMC
3ème vice-président : Alain Bravo, directeur général de Supélec

Les membres de la commission permanente
Alain Ayache, directeur de l'ENSEEIHT-INP Toulouse
Jean-Louis Billoët, directeur de l'INSA de Rouen
François Cansell, administrateur provisoire de l'Institut polytechnique de Bordeaux
Laurent Carraro, directeur de Télécom Saint-Etienne
Etienne Craye, directeur de Centrale Lille
Florence Darmon, directeur de l'ESTP
Florence Dufour, directeur de l'EBI
Jean-Claude Duriez, directeur de l'Ecole des Mines de Douai
Alain Fuchs, directeur de l'ENSCP
Jean-Pierre Gallet, directeur de l'ITECH-Lyon
Dominique Kervadec, directeur de l'EIC
Francis Jouanjean, directeur de l'ENSIETA


Sylvie Lecherbonnier | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires