Newsletter

Pôle de compétitivité : l'ESME-Sudria rejoint Medicen


Publié le
Envoyer cet article à un ami

L’ESME-Sudria, école d’ingénieurs spécialisée en électricité et en électronique, a intégré fin mai le pôle de compétitivité Medicen Paris Région. Ce pôle mondial regroupe des entreprises (Établissement français du sang, GE Healthcare, GlaxoSmithKline, Philips France, Sanofi-Aventis, Siemens Medical Solutions France...), des PME, des centres de recherche et des écoles spécialisées dans les hautes technologies de la santé.
Intéressée par ce pôle dès sa création en 2005, l’ESME-Sudria a déposé un dossier de candidature fin 2007. Celui-ci comprend une demande d’adhésion (où figurent des renseignements sur l’école), une lettre de motivation au président du pôle, la cotisation (environ 3 000 €) ainsi que deux chartes à signer : une charte de déontologie et une charte de collaboration qui définit le rôle des différents partenaires dans les contrats. Le conseil d’administration du pôle a validé, le 28 mai, l’adhésion de l’ESME-Sudria. « Ce partenariat permettra de mieux faire connaître notre école aux entreprises du pôle, se félicite Patrick Devriendt, directeur du département signal et télécommunication à l’ESME-Sudria. J’en attends également des retombées au niveau de la formation des élèves de dernière année. » Des chercheurs des entreprises impliquées dans le pôle pourraient dispenser des cours ou donner des conférences. Les projets qui y seront développés devraient par ailleurs constituer des opportunités de stages ou de projets pour les élèves de l’école (qui doivent tous mener en dernière année un projet de recherche pendant six mois). « Enfin, des transferts de technologie pourraient avoir lieu entre l’école et les entreprises du pôle », observe Patrick Devriendt.


| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires