Newsletter

Pour regagner en respectabilité, Facebook fait le pari des EdTech

Hélène Labriet-Gross
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Pour regagner en respectabilité, Facebook fait le pari des EdTech
En plus des partenariats avec des community colleges et des ateliers Community Boost, Facebook propose également des formations gratuites en ligne dans le cadre de l'opération "Learn with Facebook". // ©  Laurent Cerino/REA
REPÉRÉ DANS LA PRESSE AMÉRICAINE. Facebook vient d'annoncer un partenariat avec 17 "community colleges" américains, afin d'offrir des cours de marketing numérique à leurs étudiants. Après le scandale Cambridge Analytica, cet investissement permettra peut-être au réseau social de redorer son image de marque. 

Partenaire de trois community colleges, ces établissements d'enseignement supérieur ouverts à tous délivrant des diplômes en deux ans, Facebook y développe des programmes de marketing numérique. Au Central New Mexico Community College, le réseau social a déjà mis en place un diplôme dans cette matière et offre des bourses aux étudiants souhaitant suivre un stage intensif de code.

Chaque partenariat est unique et ne débouche pas nécessairement sur l'obtention d'un diplôme. En revanche, tous sont centrés sur le même domaine : le marketing numérique. Dans certains community colleges, Facebook incorpore son contenu à des cours déjà existants ; dans d'autres, l'entreprise utilise les services d'Entangled Solutions, une entreprise spécialisée en éducation, pour créer de nouveaux programmes.

Former les entreprises à utiliser les réseaux sociaux

Ces partenariats ne sont pas la seule initiative de Facebook dans le domaine des EdTech. Depuis novembre 2017, la campagne Community Boost vise à former les petites entreprises à l'utilisation des réseaux sociaux et du marketing en ligne. Des ateliers gratuits sont organisés dans différentes villes des États-Unis, et Facebook compte en déployer 50 d'ici 2020.

En plus des partenariats avec des community colleges et des ateliers Community Boost, Facebook propose également des formations gratuites en ligne dans le cadre d'une initiative baptisée "Learn with Facebook". Déjà mise en place en Allemagne et en Inde, elle sera bientôt lancée aux États-Unis.

Investir pour déployer les outils des GAFA

Selon Edsurge, l'investissement de Facebook dans l'éducation n'est pas un cas isolé. D'autres entreprises de la Silicon Valley ont aussi vu un moyen de développer leur base d'utilisateurs en formant toujours plus de personnes à se servir de leurs produits.

Ainsi, Amazon a doté les étudiants d'Arizona State University de ses enceintes connectées Echo, ce qui a amené l'université à ajouter des cours sur la reconnaissance vocale à son curriculum. En octobre 2017, l'Ohio State University a a annoncé l'achat d'iPads à tarifs préférentiels pour ses étudiants, ainsi que de nouveaux cours pour apprendre Swift, le language informatique développé par Apple.

Augmenter le nombre d’utilisateurs

Sean Gallagher, spécialiste du développement de nouveaux programmes à Northeastern University, analyse cet intérêt de Facebook pour le secteur de la formation comme une nécessité pour l'entreprise d'accroître le nombre d'utilisateurs de ses produits. Plus les petites entreprises savent se servir des outils de marketing numérique mis à disposition par Facebook, plus l'entreprise en retire des bénéfices et de la croissance.

Il souligne aussi que Facebook tient aussi à redorer son image auprès du grand public, après le scandale de l'utilisation des données privées des utilisateurs par Cambridge Analytica. En faisant le pari de l'éducation et du partage de connaissance, Facebook se positionne dans le camp des entreprises respectables, loin de l'image de Big Brother qui nuirait à sa pérennité.

L'article d'Edsurge (en anglais)


Hélène Labriet-Gross | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires