Newsletter

Précarité des étudiants : des mesures d'urgence demandées aux CROUS par la ministre


Publié le
Envoyer cet article à un ami

Réunissant à Paris, le 13 décembre 2010, les directeurs des 28 Crous (Centre régional des oeuvres universitaires et scolaires) répartis dans chaque académie, Valérie Pécresse souhaite que des logements d'urgence soient mis à disposition de tous les étudiants en situation de grande difficulté. "Dans chaque Crous, un volant  de chambres universitaires doit être réservé à des jeunes qui, brutalement, se retrouveraient à la rue", a souligné la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Des restos U ouverts toute l'année

Valérie Pécresse a par ailleurs demandé que les guichets d'aide d'urgence, auxquels 37500 étudiants ont eu recours cette année, soient maintenus ouverts toute l'année, y compris pendant les vacances universitaires, pour permettre aux étudiants de solliciter une aide ponctuelle et de se restaurer dans les restos U.

"Ces mesures annoncées vont dans le bons sens", a estimé Jean-Baptiste Prévost, président de l'UNEF mais qui s'inquiète tout de même de "la coupe de 9 millions d'euros sur le budget des aides d'urgence". A l'examen du budget de l'Education Nationale, la dotation du Fond national d'aide d'urgence (FNAU) est passée 49,5 millions d'euros en 2010 à 40,2 millions d'euros pour 2011.



| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires