Premier emploi : les réseaux au secours des jeunes diplômés

Marine Relinger
Publié le
Envoyer cet article à un ami

« Le réseau c'est l'avenir », ont déclaré en coeur les experts présents lors de la conférence intitulée « comment travailler efficacement en réseaux ? », organisée le 19 juin 2008 à l'ISEE (Institut supérieur d'enseignement au management d'entreprises). Parmi eux, André Dan, président de Challengy et formateur, qui a notamment coaché de jeunes diplômés en difficulté, dans le cadre de la recherche de leur premier emploi, pour le compte de l'APEC (Association pour l'emploi des cadres).

Savoir entretenir son réseau

« Les étudiants ont un réseau, même s'ils n'en n'ont pas toujours conscience », observe ce dernier. Reste à le développer et à l'entretenir afin de pouvoir l'utiliser le moment venu ! Connaissances personnelles, contacts noués durant les jobs et les stages mais, surtout, associations d'anciens élèves : voilà les principaux contacts susceptibles d'être activés, dans un premier temps.

« En France, le Networking continu d'être perçu négativement : les Club Business à proprement parlé n'existent chez nous que depuis quelques années, remarque Stéphane Kaminsky (successful people & companies SARL). Mais c'est dans l'air du temps : les jeunes créent désormais leurs boîtes de chez eux, en partenariat avec d'autres, et connectés aux réseaux du Web 24h/24 ».

Un réseau "universitaire et professionnel" à l'université de Cergy

A l'image de l'ISEE, les écoles de commerce sont de plus en plus nombreuses à proposer à leurs étudiants des tables-rondes voire des séminaires sur ce thème. L'an dernier, le « premier réseau universitaire et professionnel » a été créé à Cergy-Pontoise (http://reseau.u-cergy.fr). La formation au réseautage sera-t-elle l'une des prochaines missions pédagogiques des établissements d'enseignement supérieur ?


Marine Relinger | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires