Primaires socialistes : les propositions de Martine Aubry et de François Hollande sur l'enseignement supérieur

Sandrine Chesnel, Mathieu Oui, Camille Stromboni
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Quelles sont les propositions sur l'enseignement supérieur, la recherche et l'éducation qui rapprochent ou, au contraire, séparent les deux vainqueurs des primaires socialistes ? Educpros vous propose une synthèse des positions de Martine Aubry et de François Hollande, ainsi qu'un rappel de la composition de leurs équipes de campagne dédiées à ces questions.

Martine Aubry

- un parcours d’autonomie pour aider les étudiants, avec une allocation d’études et de formation sous conditions de ressources, qui remplacera et complètera les systèmes de bourses existants.

- une réforme des premiers cycles universitaires, avec 25 heures d'enseignement minimum par semaine.

- un plan pluriannuel de recrutement à l’université (enseignants-chercheurs et personnels administratifs), et le passage à 150 heures d’enseignement pour un enseignant-chercheur (contre 192 heures actuellement).

- L’organisation d’Assises de l'enseignement supérieur et la recherche, afin de revenir sur le dispositif législatif et remettre au cœur de l’université la collégialité et le fonctionnement démocratique

- Porter à 3% du PIB les dépenses consacrées à la recherche, avec un redéploiement des budgets du CIR (Crédit impôt recherche)

- La fin des suppressions de postes d’enseignants, et le recrutement de professionnels à l'école (professeurs, médecins, surveillants, psychologues, personnels spécialisés)

- Le rétablissement de la formation des enseignants.

- Des moyens mieux répartis pour les établissements du second degré.

Sonéquipe :

- Recherche-Université : Isabelle This Saint-Jean (Vice-président du conseil régional d’Ile-de-France, en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche, professeur à l’université Paris 13), Vincent Berger (président de l’université Paris 7 Diderot)

- Education : Bruno Julliard (adjoint au maire de Paris, en charge de la jeunesse), Claude Lelièvre (historien de l’éducation)

- Jeunesse : Thierry Marchal-Beck (diplômé de Sciences po Lille, en charge du projet au MJS), Rama Sall (diplômée de l’université Paris 10 Nanterre, animatrice du pôle formation au MJS)

- Refonder le progrès : Axel Kahn (président de l’université Paris 5 – Descartes)

Lire aussi

- Son programme sur l'université et l'école
- La Lettre de Martine Aubry aux sections universitaires du Parti socialiste
- Son interview sur l'université (PDF - blog Universitas)

François Hollande

- Stopper les suppressions de postes du corps enseignant et créer 60.000 postes en cinq ans, soit 12.000 par an.

- Le contrat d’autonomie pour les études et la formation, avec la création d’une allocation d’études supérieures sous conditions de ressources, ainsi qu’un système de prêts publics, accessibles dans l’université et assortis de conditions de remboursement liées aux revenus futurs du diplômé

- Le contrat de génération pour l’emploi des jeunes, dans lequel l’employeur s’engage à garder un senior, le temps qu’il parte à la retraite à taux plein, et embauche dans le même temps un jeune de moins de 25 ans, pour acquérir l’expérience du senior. En contrepartie, l’employeur est dispensé pendant 3 ans de cotisation sociale sur les deux emplois.

- Une réforme du crédit d’impôt recherche (CIR), en l’attribuant aux entreprises qui confient tout ou partie de leur recherche aux laboratoires universitaires et aux organismes de recherche publique

Son équipe

- Innovation et recherche : Geneviève Fioraso (députée de l’Isère, membre de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques) et Jean-Yves Le Déaut (député de Meurthe-et-Moselle, ancien professeur d'université en biologie moléculaire)

- Education : Jean Germain (maire de Tours, ancien président de l’université François Rabelais), Yannick Trigance (conseiller régional de Seine-Saint-Denis, spécialiste de l’éducation au sein du Conseil Régional d’Ile-de-France), Valérie Rabault (économiste).

- Jeunesse : Rémi Branco (jeune actif diplômé de Sciences po), Nisrine Zaibi (conseillère régionale de Bourgogne, vice-présidente et membre de la commission Sport, développement à l'international, lutte contre les discriminations et jeunesse).

Lire aussi :

- Son programme
- Son interview sur l'université (PDF - blog Universitas)

Lire aussi sur le site de Terra nova "Débats 2012"

La comparaison des programmes des candidats sur l'enseignement supérieur et la recherche , le CIR , le statut enseignant , l'éducation , la jeunesse , l'emploi des jeunes .

Suivez toute l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche sur le compte Twitter d'Educpros et la page Facebook d'Educpros .


Sandrine Chesnel, Mathieu Oui, Camille Stromboni | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires