Qare : une solution innovante pour faciliter l’accès aux soins dans les établissements d’enseignement supérieur

Proposé par Qare

Publié le
Envoyer cet article à un ami
Qare : une solution innovante pour faciliter l’accès aux soins dans les établissements d’enseignement supérieur
// ©  Qare
Fondée en 2017, Qare est une entreprise leader dans le domaine de la téléconsultation médicale. Elle a conçu plusieurs offres dédiées au bien-être et à la santé, qui s’adressent entre autres aux étudiants. Suite aux évolutions liées à la crise du Covid-19, notamment, Qare a développé un nouveau service télémédical permettant à tous les étudiants de bénéficier d’un programme de santé complet et digital. Zoom sur un outil innovant adapté aux nouveaux défis sanitaires.

Qare est une solution de téléconsultation médicale en vidéo destinée aux particuliers, aux entreprises ainsi qu’aux professionnels de santé. Son objectif ? Simplifier l’usage de la téléconsultation et la rendre accessible à tous. Le développement de fonctionnalités adaptées à chaque type de pratique médicale et la formation continue des praticiens partenaires garantit une expérience optimale pour l’utilisateur. Qare apporte ses services en complément des consultations en présentiel pour permettre aux patients de bénéficier d’un suivi sur mesure.

En quoi consiste la nouvelle offre de Qare destinée aux étudiants ?

L’offre développée par Qare en juin 2020 et lancée en septembre de la même année permet aux étudiants de bénéficier d’un suivi personnalisé, notamment à travers son application de téléconsultation en ligne. L’université PSL (Paris Sciences & Lettres) a actuellement mis en place l’offre de soins conçue par Qare, à destination des étudiants.

Quels avantages pour les étudiants ?

Une solution adaptée pour les étudiants en mobilité qui se retrouvent loin du réseau médical familial

À l’aise avec les outils digitaux, les étudiants sont plus enclins à faire « usage de la téléconsultation », comme l’explique Florence Benoit-Moreau, vice-présidente Vie étudiante et responsabilité sociale de l’université PSL (Paris Sciences & Lettres).

Toutefois, les étudiants sont soumis à des changements de vie et doivent sortir du cocon familial afin de poursuivre leurs études. Ils sont un peu livrés à eux-mêmes en matière de santé. « Je pense qu’ils ont avant tout besoin d’être rassurés (…). À Paris, il peut y avoir entre deux et trois mois d’attente pour obtenir un rendez-vous médical en présentiel. Cela peut être onéreux, on ne connaît pas nécessairement de médecin en qui avoir confiance et on se voit contraint de trouver des créneaux horaires qui n’impactent pas le suivi des cours », poursuit Florence-Benoit Moreau.

L’objectif de la solution Qare ? Permettre à la communauté étudiante de bénéficier d’un accès aux soins en téléconsultation entièrement gratuit, de 6h à minuit, 7j/7 et avec plus de 50 spécialités médicales disponibles. Autrement dit, aucune avance de frais n’est nécessaire ! Les prises de rendez-vous sont rapides et sans conditions d’éligibilité préalables à une mutuelle ou une assurance.

La qualité du suivi médical sur le plan physique et mental

Arnaud Acarie, directeur commercial chez Qare et responsable de l’offre de téléconsultation destinée aux universités et aux écoles, révèle qu’« au travers de l’expérience vécue avec l’université PSL, on se rend bien compte que les étudiants souffrent d’une vraie pénurie de soins (…) ». Notamment les soins dédiés à la psychiatrie et la psychologie.

Florence-Benoit Moreau ajoute que « la moitié des téléconsultations effectuées au sein de l’établissement sont affectées à la santé mentale (…). Le révélateur ? La pandémie ! Évidemment, les questions de santé mentale étaient latentes, elles se posaient déjà avant la crise sanitaire. (…) Il peut s’agir d’un mal-être passager lié à du stress (choix d’orientation, d’études), aux périodes de stages, d’examens ou de partiels, mais également des pathologies psychiatriques, avec des taux de prévalence plus faibles, heureusement ».

Cela fait maintenant deux ans que Qare développe des solutions de santé mentale. Pour Arnaud Acarie, il est important de « faire prendre conscience aux patients, et aux étudiants en l’occurrence, qu’aller voir un psychiatre, c’est aller voir un médecin qui a fait de la santé mentale sa spécialité. (…) On va voir un médecin qui va nous aider ! ». D’ailleurs, dès le mois de septembre, Qare interviendra au sein des établissements qui composent PSL par le biais de conférences, de stands ou d’ateliers. À ce titre, Arnaud Acarie précise que « Qare doit accompagner les étudiants sur ce sujet et cela passe par une présence sur le terrain. (…) On doit être proches des étudiants  ».

À noter : Qare a développé l’application gratuite Mon Sherpa, qui comporte des programmes de méditation audioguidée. Un vrai plus pour booster la santé mentale, éloigner le stress et s’aménager des temps pour soi.

L’accès à un espace médical personnel sur mesure

Les étudiants disposent d’un accès à leur espace personnel et ont la possibilité d’y regrouper tous les comptes rendus de téléconsultation dans leur dossier médical. Ils peuvent les envoyer à leur médecin traitant habituel.

L’objectif de Qare ? Faire en sorte que tous les patients, y compris les étudiants, puissent s’inscrire dans un parcours de soins classique. En outre, ils ont la possibilité de faire appel plusieurs fois au même médecin en téléconsultation. Ce suivi a pour objectif de les rassurer et de nouer un lien de confiance. Selon Arnaud Acarie, « on peut consulter un médecin et toujours le même (…). Il suffit de rechercher sur Qare, par son nom et son prénom, le médecin que l’on a consulté auparavant et de prendre rendez-vous avec lui (…). Aujourd’hui, nous disposons de deux centres de santé, l’un dans le 17° arrondissement de Paris et l’autre à Saint-Maur-des-Fossés, au sein desquels les étudiants peuvent également consulter un praticien  ».

Quels bénéfices pour les directeurs d’établissement ?

Un étudiant bien dans sa tête est un étudiant bien dans ses études

Avec Qare, les directeurs d’établissement peuvent compléter leur offre de santé pour les étudiants en leur donnant la possibilité d’améliorer leur santé physique et mentale. Ils contribuent également à leur épanouissement personnel et scolaire, avec, à l’arrivée, une meilleure qualité de vie étudiante. Par conséquent, cela permet de booster l’attractivité et l’image de marque de l’établissement en question.

À noter : l’offre Qare destinée aux étudiants peut être financée grâce à la Contribution de Vie Étudiante et de Campus (CVEC) destinée aux œuvres universitaires et scolaires et aux établissements de l’enseignement supérieur.

Comme l’explique Florence Benoit-Moreau, vice-présidente Vie étudiante et responsabilité sociale de l’université PSL, « la contribution CVEC a deux volets : il y a la santé par le sport, chose qu’on essaie de développer (…). Et il y a le service santé en présentiel, et puis Qare. Quand on s’occupe de la vie étudiante, on n’est pas uniquement chargés de la formation des étudiants, c’est un continuum ! On essaie également d’optimiser la prévention sur des sujets spécifiques (alimentation, drogues, anxiété) lors de journées santé et bien-être. (…) Être bien dans son corps et dans sa tête va permettre la réussite des études. »

Des indicateurs et des informations pertinentes

Les directeurs d’établissement ont également la possibilité d’obtenir des statistiques sur la santé des étudiants de l’établissement, mais rien qui concerne leurs données individuelles et personnelles afin de garantir le respect de leur vie privée.

« Ces données anonymisées vont permettre de mettre en lumière des tendances pour mieux analyser la santé des étudiants au sein du groupement et des écoles, et ainsi permettre à l’école de mettre en place les solutions adaptées pour leurs étudiants », expose Arnaud Acarie.

Florence Benoit-Moreau précise que « ces tendances nous permettent de voir combien d’étudiants ont activé leur compte sur Qare (taux d’adoption) et quels sont réellement leurs besoins, en termes de spécialités téléconsultées, de fréquence… ».

Un ADN médical et des valeurs fortement ancrées

L’excellence, l’écoute, la sécurité des données médicales et le suivi sont les quatre piliers de Qare. Pour Arnaud Acarie, Qare ne peut pas être identifiée comme une simple solution digitale qui ferait fi du parcours de soins classique et de la connaissance des patients : « On travaille sur le parcours de soins, qui mixe physique et distanciel en coordination avec les différents acteurs, pour faire en sorte d’offrir le meilleur parcours possible aux étudiants.  »

Qare ne travaille qu’avec des professionnels de santé en activité. D’une part, des libéraux exerçant en cabinet et consacrant du temps aux patients qui se rendent sur Qare. De l’autre, des praticiens qui travaillent au sein de centres de santé ou d’hôpitaux, par exemple.

Les besoins en santé des étudiants évoluent constamment. Pour Qare, il s’agit avant tout de construire une relation de confiance afin de développer un lien durable. Envie d’en savoir plus ? Rendez-vous sur Qare.fr !


Proposé par Qare
| Publié le