Safran rejoint Saclay

Cécile Peltier
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Safran Tech, nouveau centre de recherche à Saclay
Safran Tech, nouveau centre de recherche à Saclay // ©  Thierry Mamberti _Safran
Safran Tech, le nouveau centre de recherche et technologie de l’équipementier, va multiplier les projets de recherche avec l'université Paris-Saclay.

Après ceux de Danone, Thalès, Horiba et bientôt EDF, le plateau de Saclay accueille le nouveau centre de recherche du groupe Safran, "Safran Tech". Cet espace de 46.000 m2, inauguré mardi 27 janvier 2015 en présence de Geneviève Fioraso, regroupe les équipes de recherche et technologie transverses au groupe, celles de Safran Innovation et la direction centrale de la R&T de l’équipementier.

Sur les 300 chercheurs et ingénieurs attendus d’ici à 2017, dont une quarantaine de thésards, un tiers environ sont déjà sur place. Leurs travaux vont porter sur l’électrification de l’avion, la recherche de nouvelles architectures de propulsion et le développement des technologies de l’information et des communications, considérées comme des “disciplines clés” pour l’ensemble des métiers du groupe.

Safran, qui a consacré en 2013 12 % de son chiffre d’affaires à la R&D, va investir plus de 80 millions à l’horizon 2018 dans ce nouveau centre. “Unique au sein du groupe, il va nous permettre d’intensifier considérablement la recherche amont sur des thématiques que l’on mutualise pour être plus efficaces”, explique le directeur de Safran Tech, Stéphane Cueille.

Cap sur la recherche partenariale

Avec Safran Tech, le groupe va profiter de l’écosystème de Paris-Saclay pour renforcer ses collaborations avec les établissements d’enseignement supérieur et les organismes de recherche voisins. Les exemples de coopération avec l’université de Paris-Saclay sont déjà nombreux : chaire sur les systèmes embarqués avec Centrale-Supélec, chaire sur la photonique avec SupOptique ; accord-cadre de cinq ans avec l’Onera (Office national d'études et de recherches aérospatiales). Parmi les collaborations phares, Safran Tech abrite le nouveau laboratoire Safran-CEA (Commissariat à l’énergie atomique), spécialisé dans l’étude des capteurs et leurs applications.

Safran fait aussi partie des membres fondateurs du pôle de compétitivité Systematic sur les technologies de l’information. "Notre partenariat est amené à se développer dans ce domaine, mais aussi dans celui des matériaux et peut-être de l’énergétique”, précise Dominique Vernay, président de la FCS (Fondation de coopération scientifique) Campus Paris-Saclay.

Hors université Paris-Saclay, le site accueillera également dans les prochains mois deux centres de recherche de l’École des mines ParisTech. Le premier sera consacré aux matériaux, et le second à l’efficacité énergétique.

Un laboratoire de robotique des véhicules rassemblant PSA, Valeo, l’École des mines de Paris et Safran est également annoncé prochainement.


Cécile Peltier | Publié le