Newsletter

L'EHESS choisit Paris Sciences et Lettres

CS
Publié le
Envoyer cet article à un ami
EHESS - 105 boulevard Raspail Paris 2013
EHESS - 105 boulevard Raspail Paris 2013 // ©  EHESS

L'EHESS s'allie à la montagne Sainte-Geneviève. Après avoir quitté le pôle Hésam, l'école du boulevard Raspail regardait du côté des Comue Sorbonne Paris Cité et Paris Sciences et Lettres. Elle a tranché, fin novembre 2014, en faveur de PSL.

L'EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales) va rejoindre PSL (Paris Sciences et Lettres). L'assemblée des enseignants s'est prononcée le 29 novembre 2014 en faveur de l'entrée dans cette Comue (Communauté d'universités et d'établissements), à une très large majorité : près de 90% des 130 votants.

L'école avait quitté, quelques mois plus tôt, le pôle Hésam, l'unissant notamment à l'université Paris 1 et au Cnam, arguant de l'impossibilité de se retrouver sur des orientations et un projet communs. Elle envisageait alors deux options : SPC (Sorbonne Paris Cité) ou PSL (Paris Sciences et Lettres). C'est un rapprochement avec ce second regroupement qui a été proposé aux enseignants.

Au-delà des "convergences en termes d’organisation et de contenu, l’EHESS voit dans cette adhésion le moyen de conforter encore son insertion internationale remarquable, tant par le nombre de ses étudiants et de ses chercheurs étrangers que par l’envergure de ses coopérations scientifiques", explique l'établissement.

Côté calendrier, "la démarche d’adhésion par association engagée auprès de PSL progressera au cours de l’année 2015 vers une intégration comme membre fondateur de la Comue et de la Fondation", indique l'EHESS.

La présidence de PSL en jeu
Le regroupement Paris Sciences et Lettres n'a plus de président depuis la démission de Monique Canto-Sperber, en septembre 2014.

Plusieurs dossiers de candidature ont été examinés par les responsables de la quinzaine d'établissements de la Comue, le 23 novembre 2014, avec audition des postulants.

Outre Thierry Coulhon, ancien président de l'université Cergy-Pontoise et ex-conseiller de Valérie Pécresse au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, figure parmi les candidats... Monique Canto-Sperber, qui se présente de nouveau à la fonction.
Aller plus loin
- Le communiqué de l'EHESS (pdf - 29 novembre 2014)

CS | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires