Rythmes scolaires : des personnalités pour le comité de pilotage


Publié le
Envoyer cet article à un ami
Le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, a installé lundi 7 juin 2010 le comité de pilotage de la conférence nationale sur les rythmes scolaires. Première synthèse des débats et consultations en janvier 2011.

Auditionner l’ensemble des organisations syndicales, fédérations de parents d'élèves, organisations de lycéens, représentants du monde associatif, du monde économique et social « mais aussi tous ceux dont l’activité est concernée par les rythmes scolaires sans se limiter dans ses auditions, tant en nombre qu’en fréquence ». Telle est la mission qu’a confiée Luc Chatel au comité de pilotage de la conférence nationale sur les rythmes scolaires installé lundi 7 juin 2010.

Auditions tous azimuts

Outre les auditions, ce comité d’experts est également missionné pour impulser des débats locaux dans l’ensemble des académies. Les recteurs seront associés à cette démarche, qui se déroulera de mi-septembre à mi-décembre 2010. A l’heure d’Internet, chacun aura voix au chapitre sur le web. Charge au comité de pilotage de proposer au ministre une synthèse de l’ensemble des réflexions recueillies pour la mi-janvier 2010. Cette synthèse a été présentée comme une étape intermédiaire servant de base à de nouvelles consultations pour approfondir les conditions de mise en œuvre des pistes proposées. Luc Chatel attend le rapport d’orientation final pour le mois de mai 2011.

Qui sont les membres de ce comité de pilotage ?

Co-présidé par Odile Quintin, ancien directeur général de l’éducation et de la culture à la commission européenne, et par Christian Forestier , administrateur général du CNAM (Conservatoire national des arts et métiers), le comité de pilotage de la conférence nationale sur les rythmes scolaires compte également 25 personnalités qualifiées sur les questions éducatives, économiques et sociales.

16 membres :

- Roger Bambuck, ancien ministre, Inspecteur général de l’éducation du groupe "éducation physique et sportive"
- Laurent Bigorgne, directeur des études de l’Institut Montaigne
- Eric Debarbieux, sociologue, directeur de l’Observatoire international de la violence scolaire
- Pierre Ferracci, président du groupe ALPHA
- Georges Fotinos, ancien chargé de mission à l’Inspection générale de l’éducation nationale, enseignant à l’Université de Tours
- Patrick Gérard , recteur de l’académie de Paris
- Bernard Hugonnier, directeur adjoint pour l’éducation de l’OCDE
- Isabelle Lemesle, président du Centre des monuments nationaux
- Christian Mantei, directeur général d’Atout France
- Denis Masseglia, président du Comité national olympique et sportif français
- Jean-Marc Roirant, secrétaire général de la Ligue de l’enseignement
- Monique Sassier , médiateur de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur
- Dominique Schnapper, sociologue, ancien membre du conseil constitutionnel
- Claude Solard, directeur des TER (SNCF)
- François Testu, professeur en psychologie et président de l’association La Jeunesse au Plein Air
- Yvan Touitou, chronobiologiste, membre de l’académie nationale de pharmacie

9 membres associés : 

- Michèle Tabarot, député des Alpes-Maritimes, présidente de la commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale
- Jacques Legendre , sénateur du Nord, président de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat
- Jacques Grosperrin, député du Doubs
- Yves Durand , député du Nord
- Catherine Morin-Dessailly, sénateur de la Seine-Maritime
- Serge Lagauche, sénateur du Val-de-Marne
- Un représentant de l’association des régions de France
- Un représentant de l’association des départements de France
- Un représentant de l’association des maires de France


| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires