Newsletter

Sages-femmes : le grade de licence leur est enfin reconnu


Publié le
Envoyer cet article à un ami
Sage Femme
Sage Femme
L’attente aura duré bien plus de 9 mois, mais l’arrêté relatif au régime des études de sage-femme en vue de l’obtention du « diplôme de formation générale en sciences maïeutiques » a été finalement publié au Journal officiel du 10 août 2011 . Ce diplôme, qui sanctionne la première phase du cursus, est reconnu au grade de licence.

« Une vraie licence », souligne Cédric Picaud, président de l’ANESF (Association nationale des étudiants sages-femmes) , faisant référence au flou qui régnait jusqu’à présent. Les études de sage-femme sont composées de la première année des études de santé (PACES), qui constitue le sésame pour entrer dans une école. Le cursus est ensuite découpé en deux phases de deux années chacune. A l'issue de la première phase, les étudiants de la rentrée 2011 en école de sage-femme obtiendront désormais le « diplôme de formation générale en sciences maïeutiques » reconnu au grade de licence. Les premiers sortiront avec cette reconnaissance en 2012-2013.

Le grade de master dans 2 ans


Les études de maïeutique rentrent ainsi de plein pied dans le processus de Bologne dit du LMD. Pour les étudiants qui font leur rentrée en 2011, c’est le gage de passerelles plus nombreuses, d’une meilleure visibilité à l’international, d’un possible accès à la recherche…

Côté programme, la 1re phase des études en école de sage-femme devrait être beaucoup plus théorique. La part de stages, notamment dans les autres services que les maternités, devrait fondre. Ce qui laisserait du temps pour aborder la pathologie, réservée auparavant à la 2e phase des études. Mais les disciplines étudiées (gynécologie, obstétrique, pédiatrie, anatomie, physiologie, droit, sciences humaines et sociales, langue, etc.) ne devraient pas fondamentalement changer.

Encore en « construction », les deux dernières années, plus professionnalisantes, pourraient ressembler à l’internat de médecine et comprendre beaucoup de stages, toujours rémunérés. Cette 2e phase d'études se terminera par le diplôme d’État. Et l’obtention, logique, du grade de master normalement dans deux ans.

Un planning serré


L’ANESF s’est félicitée de cet arrêté tout en regrettant sa publication tardive. Les mêmes textes pour les études médicales, odontologiques et pharmaceutiques, sont parus le 13 avril 2011. La mise en place du nouveau cursus a donc dû se faire sans texte officiel, dans la précipitation, voire peut être repoussée à la rentrée 2012 dans certains établissements.

Aujourd’hui, la formation de sage-femme est dispensée dans 35 écoles agréées par le ministère de la Santé et dépendant des CHU (centres hospitalo-universitaires). En septembre 2010, l’une d’entre elles, l’école universitaire de maïeutique de Marseille Méditerranée , a été intégrée à l’université d’Aix-Marseille et s’est ainsi transformée en école universitaire autonome. Une première qui devrait ouvrir la voie à d’autres intégrations.


| Publié le

Vos commentaires (2)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
Marie Josée.

ayant commencé mes études avant l'année universitaire 2010-2011, pourriez-vous m'infirmer ou confirmer l'équivalence Master de mon diplôme d' Etat de sage-femme. avec mes remerciements Cordialement

PIERRE.

Je pourrais connaître toutes les passerelles après le Master de sage-femme.