Salon de l'éducation 2013. L'égalité femmes-hommes à l'honneur

SB
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Mixité de la vie professionnelle
Mixité de la vie professionnelle
Si la problématique de l'égalité des sexes concerne notre société tout entière, elle s'exprime avec une acuité particulière sur les questions d'orientation et d'insertion professionnelle. C'est pour aller à l'encontre des stéréotypes sexistes persistants que la quinzième édition du Salon européen de l’éducation, qui se déroule du 21 au 24 novembre 2013 à Paris, a choisi de mettre l'accent sur ce thème. A cette occasion, EducPros relaie plusieurs enquêtes récentes réalisées auprès de recruteurs, et vous propose d'approfondir le sujet grâce aux arguments scientifiques apportés par les neurosciences.

"L'égalité femmes-hommes n'est pas un acquis du passé, mais un combat d'aujourd'hui !" Forte de cette conviction, la Ligue de l'enseignement a placé ce thème au cœur du Salon européen de l'éducation, qui s'ouvre le 21 novembre 2013 à Paris.

De fait, des enquêtes récentes soulignent la persistance des écarts de salaires entre hommes et femmes mais aussi des représentations sexistes des études et des métiers, chez les jeunes comme chez les recruteurs. De leur côté, les neurosciences s'attachent à démontrer l'égalité des sexes d'un point de vue physique.

Quand les neurosciences plaident en faveur de l'égalité femmes-hommes

Le cerveau a-t-il un sexe ? La neurobiologiste Catherine Vidal, directrice de recherche à l'Institut Pasteur, apporte un éclairage scientifique sur la question, en se focalisant sur la plasticité cérébrale, cette propriété du cerveau à se façonner en fonction de l'histoire vécue.

Baromètre Trendence 2013 : les carrières ont toujours un sexe

Les futures manageuses et ingénieures sont moins optimistes, moins mobiles, moins ambitieuses en matière de salaires et plus soucieuses de concilier travail et vie privée, que leurs camarades masculins. Décryptage de l'étude Trendence 2013.

La mixité à l'embauche : une réelle avancée vers l'égalité hommes-femmes ?

Loin de témoigner d'un progrès vers plus d'égalité entre les hommes et les femmes, la diversité lors du recrutement révèle au contraire que les stéréotypes sexués ont toujours la vie dure. Une étude du Céreq révèle en effet que les discriminations à l'embauche n'ont pas reculé, mais simplement muté.


SB | Publié le