Newsletter

Sciences po : Frédéric Mion choisi par les conseils

Olivier Monod
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Membres du CA de Sciences po, Jean-Pierre Jouyet et Hélène Carrère d'Encausse discutent avec des étudiants, vendredi 1er mars - © O. Monod
Membres du CA de Sciences po, Jean-Pierre Jouyet et Hélène Carrère d'Encausse discutent avec des étudiants, vendredi 1er mars - © O. Monod

Le conseil d'administration de la fondation des sciences politiques a voté, vendredi 1er mars 2013, en faveur de Frédéric Mion, confirmant le vote indicatif du conseil de direction de l'IEP la veille.

Malgré la mobilisation étudiante cherchant à empêcher de rentrer dans la bâtiment, "une large majorité", selon un des participants, des membres du conseil d'administration de la FNSP (Fondation nationale des sciences politiques) s'est réunie au 28 rue Saint Dominique à Paris. Frédéric Mion, actuel secrétaire général de Canal +, a recueilli 24 voix sur 29 présents.

Les étudiants occupant l'amphithéâtre Boutmy depuis deux jours s'étaient donné rendez-vous devant le lieu de réunion. Ils ont empêché quatre membres du CA de rentrer parmi lesquels Jean-Pierre Jouyet et Hélène Carrère d'Encausse.

Le conseil de direction s'est réuni dans la foulée et a entériné le vote du CA avec 18 voix en faveur de Frédéric Mion et 11 contre. L'Unef a proposé, une nouvelle fois, de repousser le vote, mention refusée à 18 voix contre 11. Le conseil avait procédé à un vote indicatif jeudi 28 février au cours duquel Frédéric Mion l'emportait par 15 voix contre 14 pour Jean-Michel Blanquer.

Reste à savoir quel sera l'avis du gouvernement... La nomination du prochain directeur de Sciences po ne sera officielle qu'après parution au J.O. La décision devrait intervenir sous quinze jours.

Frédéric Mion
Frédéric Mion, 43 ans, est ancien élève de l'ENS (Ecole normale supérieure) de la rue d'Ulm, de Sciences po, de l'ENA et ancien élève de l'université de Princeton. Il est maître des requêtes au Conseil d'Etat, il a été longtemps maître de conférences à Sciences po où il a dirigé l'une des filières d'enseignement. Il a été avocat. Il est actuellement secrétaire général de Canal +.

Lire aussi le billet de Pierre Dubois : F. Mion, l’Enarchie et le Pantouflage

Olivier Monod | Publié le

Vos commentaires (1)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
Sirius.

Le petit monde parisien des élites d'Etat a voté pour l'un des siens, même s'il n'a aucune des compétences qu'on attend d'un dirigeant universitaire international. Le petit jeu du copinage franco-français contre le grand jeu professionnel international. Rien de tel pour perdre la partie.

Les annuaires du sup

Newsletters gratuites

Soyez informés de l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Abonnez-vous gratuitement

Je m'abonne