Sciences po Paris : vers un recrutement à l'américaine


Publié le
Envoyer cet article à un ami

Plus de diversité. Le mot d'ordre ne change pas à Sciences po Paris. C'est l'objectif affiché par l'institut de la rue Saint Guillaume pour sa réforme de la procédure d'entrée en master, votée lundi 20 juin 2011.

Cet examen (pour les étudiants titulaires d'un titre français) comprenait jusqu'ici trois épreuves écrites d'admissibilité : culture G, langue et option, puis un oral d'admission. A partir de 2012, l'admissibilité reposera sur un seul écrit (une note de synthèse) mais aussi sur l'évaluation d'un dossier de candidature, chacun comptant à part égale.

Le dossier au coeur de la procédure de sélection

Ce dossier (qui comprend les bulletins de notes des trois années d'études, un CV, une lettre de motivation, des lettres de recommandation) devient ainsi un élément déterminant dans le processus de sélection, puisqu'il compte désormais pour moitié dans l'admissibilité.

"Notre idée est de pouvoir valoriser les très bons parcours universitaires. Il s'agit clairement d'un signal pour encourager ces étudiants à venir"

Une petite révolution dans le milieu des grandes écoles françaises, fortement attachées au recrutement sur "concours républicain", contrairement aux facs américaines, qui recrute principalement sur dossier et entretien.

"Avec cette réforme, nous voulons ouvrir l'IEP à tous les profils, explique Hervé Crès, directeur des études de l'institut. Notre idée est de pouvoir valoriser les très bons parcours universitaires. Il s'agit clairement d'un signal pour encourager ces étudiants à venir à Sciences po."

Un moyen également de mieux prendre en compte les parcours méritants, indique Hervé Crès, par exemple ceux d'étudiants ayant travaillé tout au long de leurs études, ou les activités extra-scolaires (arts, sports, etc.).

Une sélection déjà pratiquée pour les étudiants internationaux

Mais aussi un mode de sélection qui, en France, est souvent entaché de suspicions, à l'inverse du concours écrit.

"Nous expérimentons ce mode de recrutement depuis très longtemps avec notre procédure internationale, précise Hervé Crès. Je ne vois pas pourquoi cela poserait problème pour le recrutement sur titre français. Pour évaluer les dossiers, nous sommes capables d'établir une hiérarchie entre des centaines d'établissements étrangers. En France, avec 83 universités que nous connaissons encore mieux, cela devrait se faire sans aucun problème. D'autant que nous conservons une épreuve écrite".

Quelques chiffres sur l'entrée en master à Sciences po

La procédure d'entrée en master destinés aux étudiants ayant suivi un cursus français attire 2.000 candidats, pour environ 300 places par an.

Au total, environ 2.000 étudiants entrent en master chaque année à Sciences po Paris. 1.200 viennent du Colllège universitaire de l'IEP (trois premières années d'études), 800 sont recrutés en dehors de l'institut. Parmi ces derniers : 500 intègrent l'IEP via la procédure internationale, 350 via la procédure française. C'est cette dernière qui est concernée par cette réforme.

Aller plus loin

- Le détail de la procédure d'entrée en master sur letudiant.fr : Sciences po Paris : un nouveau concours d’entrée en master
- la réforme de l'entrée en master sur le site de l'IEP

Crédit photo : Sciences po - Nicolas Tavernier


| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires