Newsletter

Statut des personnels : la commission Schwartz auditionne

Gr.D
Publié le
Envoyer cet article à un ami

Installée le 18 décembre 2007 par Valérie Pécresse, la commission chargée du chantier « personnel » pilotée par Rémy Schwartz est entrée le 24 janvier 2008 dans le vif du sujet en entamant ses auditions. Au programme : les six grandes associations profession - nelles de l’enseignement supérieur (associations des secrétaires généraux, des agents comptables, des directeurs de CROUS, des directeurs de bibliothèque, la CPU et la CDEFI). La commission Schwartz enchaînera, à partir du 29 janvier, avec les différents syndicats représentatifs des personnels. Avant la fin du printemps 2008, date à laquelle elle doit rendre son rapport, la commission devrait également s’intéresser au sort réservé aux personnels dans d’autres pays européens : Belgique, Allemagne, Italie et très probablement Finlande. Bon connaisseur des arcanes de la fonction publique, Rémy Schwartz a aussi présidé jusqu’en 2004 la quatrième sous-section du Conseil d’État, dédiée notamment aux contentieux sur l’enseignement supérieur. Cette solide expérience ne lui sera pas de trop, tant il semble évident que les profondes mutations discutées actuellement dans les conférences sur l’avenir de la fonction publique auront d’importantes répercussions sur ce « chantier ». D’ores et déjà, parmi les pistes de la commission, figure la « paupérisation » des personnels de l’enseignement supérieur. « Il apparaît que les carrières et les rémunérations des personnels de nos universités sont loin d’égaler celles pratiquées à l’étranger ou dans le privé », observe Rémy Schwartz. « Encore faut-il l’établir avec certitude », confie le conseiller d’État.


Gr.D | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires