Newsletter

La bipolarisation Unef - Fage se confirme

Camille Stromboni
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Université Montpellier 3 - Etudiants - Avril 2014
Université Montpellier 3 - Etudiants - Avril 2014 // ©  Camille Stromboni

Si l’Unef reste en tête en termes de voix, la Fage décroche un siège de plus et se place ainsi à égalité de son concurrent lors des élections au Cneser de juin 2015. Des résultats qui confirment le rapport de force entre syndicats étudiants.

Cinq sièges pour l'Unef, cinq pour la Fage. Les résultats des élections du Cneser (Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche) chez les étudiants, rendus publics le 24 juin 2015, marquent une étape de plus dans la bipolarisation en cours de la représentation étudiante.

L'Unef conserve ses cinq élus et réunit 42% des voix. Soit le "meilleur score du syndicat au Cneser", souligne son président, William Martinet. Après sa percée au Cnous (Centre national des œuvres universitaires et scolaires) en janvier, la Fage remporte, elle, un siège supplémentaire au sein de cette instance représentative de la communauté universitaire, se hissant au même niveau que l'Unef en termes de sièges, tandis que PDE (Promotion et défense des étudiants) compte toujours un élu.

Le "succès d'une ligne progressiste"

"C'est la traduction de notre progression dans les conseils centraux des universités et des établissements d'enseignement supérieur, se réjouit Alexandre Leroy, président de la Fage. Aujourd'hui, il y a deux organisations majoritaires ! Cela marque le succès de notre ligne progressiste, plutôt que l'enfermement dans des carcans politiques", juge-t-il.

Une tendance réformiste également notable chez les personnels, avec la progression du Sgen-CFDT.

L'Uni perd son dernier siège

L'Uni perd de son côté son dernier siège au Cneser, et avec lui son statut d'organisation représentative. Il dénonce cependant une "fraude massive" et compte porter un recours en annulation devant le tribunal administratif de Paris. "Nous contestons ce résultat. Nous aurions dû conserver notre élu, sans ces irrégularités", soutient Olivier Vial, son président.

Une position que ne partagent pas les autres syndicats étudiants, bien qu'il y ait une unanimité pour déplorer d'importants problèmes d'organisation.

Les Résultats en bref

Nombre de voix Pourcentage Nombre de sièges Progression
Unef 607 42% 5
La Fage 562 39% 5 + 1
PDE 131 9% 1
Uni 86 6% 0 - 1
Sud 58 4% 0

Participation : 1.444 votes exprimés, soit 76,5% du corps électoral réunissant 1.887 grands électeurs.


Camille Stromboni | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires

Les annuaires du sup

Newsletters gratuites

Soyez informés de l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Abonnez-vous gratuitement

Je m'abonne