University of Phoenix, app' anti-SMS, blog : l'innovation made in USA

De notre correspondante aux Etats-Unis, Jessica Gourdon
Publié le
Envoyer cet article à un ami
L'innovation made in USA
L'innovation made in USA
REVUE DE PRESSE. Au sommaire : une étude révèle les avantages du travail académique rendu sous forme de blog, l'application qui empêche les étudiants d'envoyer des SMS en classe, et les difficultés d'un mastodonte de l'éducation à distance.

University of Phoenix en perte de vitesse

University of Phoenix a été l'une des pionnières de l'enseignement en ligne. Ce géant américain, qui appartient à l'Apollo Education Group, compte 227.400 étudiants dans ses programmes, dispensés uniquement à distance. C'est plus que la plus grande des universités américaines traditionnelles... mais c'est moitié moins qu'il y a cinq ans. Le nombre d'inscrits dans les programmes d'University of Phoenix est en chute libre. En un an, le cours de l'action d'Apollo a dégringolé. Ce retour de bâton s'explique : davantage de concurrence dans le marché de l'éducation en ligne, un marché de l'emploi très dynamique rendant les études moins attractives. Et aussi des mesures fédérales limitant les aides pour les étudiants inscrits dans des universités "à but lucratif". Aussi, l'établissement a mis en place un système de "période d'essai" gratuite, qui a entraîné l'abandon de nombre d'étudiants.

À lire sur le Wall Street Journal et CBS

Pocket Points, l'app' anti-SMS en classe

Comment encourager les étudiants à ne pas utiliser leur portable en cours, comportement qui peut s'avérer très perturbant pour le professeur ? Deux étudiants de l'université de Californie ont créé une nouvelle application qui récompense les élèves lorsqu'ils n'utilisent pas leur portable en cours. L'application, qui utilise le GPS, reconnaît lorsque la personne se trouve dans un bâtiment universitaire, et propose alors de bloquer l'utilisation du téléphone. Si l'étudiant réussit à ne pas se servir de son téléphone pendant toute la durée de sa présence dans le bâtiment, il reçoit des points – qui lui permettent de gagner diverses réductions et coupons à utiliser dans les commerces des environs, et d'augmenter son score. L'app' fait un tabac : elle a été téléchargée 30.000 fois.

À lire sur Fox News

Essai ou post de blog : les deux ont leurs vertus

Aux États-Unis, les étudiants sont régulièrement appelés à rédiger des essais à partir de lectures conseillées par les professeurs. Que se passe-t-il si cet essai est mis sur un blog, qu'il est commenté et visible par tous les étudiants de la classe ? Une expérience comparative a été menée par des chercheurs de l'université du Michigan, et les résultats viennent d'être publiés dans la revue “Teaching Sociology”. Ainsi, lorsque les étudiants doivent rendre un travail qui sera en ligne, visible et commenté par leurs pairs, ils affichent une pensée plus rationnelle, plus critique, prennent davantage de risques intellectuels. A contrario, dans le cas d'essais lus uniquement par leurs professeurs, les élèves tendent à adopter un point de vue plus personnel, intime et sincère dans leur réflexion. L'étude conclut que les enseignants devraient utiliser les deux formes de travail, selon le type de résultat attendu.

À lire sur Inside Higher Ed


De notre correspondante aux Etats-Unis, Jessica Gourdon | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires