Un nouveau label pour l’insertion des SHS

Céline Manceau
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Lancée en 2007, l’opération Phénix qui permet aux entreprises de recruter des étudiants en SHS de niveau master, donne naissance à un label. L’objectif sera de récompenser, dans chaque université, les initiatives qui, à l’instar de Phénix, débouchent sur l’embauche en CDI et au statut cadre de diplômés en lettres, histoire, philosophie, sociologie, etc.

« Nous allons lancer un appel à projets tous les ans, à l’automne, pour que les universités fassent remonter leurs expérimentations. L’insertion professionnelle est inscrite dans la loi LRU et ce label aura un impact sur l’attribution des moyens aux universités », a précisé Valérie Pécresse, lors d’un déplacement à l’université de Lille 3, ce mardi 14 juin 2010. « Ce label pourrait aussi devenir un critère de notation sociale pour les entreprises », a ajouté la ministre de l’Enseignement supérieur.

Les projets seront sélectionnés par un Comité présidé par le père de l’opération Phénix, Serge Villepelet, président de PricewaterhouseCoopers. Il sera assisté de 14 membres parmi lesquels deux anciens présidents d’université - Jean-Robert Pitte (Paris 4) et Nicole Le Queler (Caen) -, des journalistes, la fondatrice de la Manu, Julie Coudry, ou encore le directeur du projet ELSA destiné lui aussi aux étudiants de SHS, Vincent Merle. Ils auront la charge de décerner une, deux ou trois étoiles aux différents projets primés.


Céline Manceau | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires