Newsletter

Un nouveau statut et trois mesures pour inciter les étudiants à créer leur entreprise

Emmanuel Vaillant
Publié le
Envoyer cet article à un ami

Le plan en faveur de l'entrepreneuriat étudiant, dévoilé mardi 22 octobre 2013 par la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Geneviève Fioraso, prévoit quatre mesures dont la création du statut "étudiant-entrepreneur". L'objectif annoncé à quatre ans : 20.000 créations ou reprises d'entreprises par des jeunes issus de l'enseignement supérieur.

Le nouveau statut d'étudiant-entrepreneur avait été annoncé par le président de la République en avril 2013 à l'occasion des Assises de l'entrepreneuriat. Il est désormais en place. Les étudiants et jeunes diplômés qui innovent et créent leur entreprise peuvent bénéficier du statut d'étudiant avec les droits sociaux qui sont associés. Seule condition : être inscrit à un diplôme d'université (DU) "Création d'entreprises innovantes et entrepreneuriat". Par ailleurs, les projets entrepreneuriaux des étudiants en cours de formation pourront être pris en compte pour la validation de leur diplôme.

Une place pour l'entrepreneuriat de la licence au doctorat

Ce plan d'action en faveur de l'entrepreneuriat étudiant comporte trois autres mesures annoncées par la ministre. Tout d'abord, un parcours de formation entrepreneuriale sera proposé à tous les étudiants, de l'initiation en licence à de la formation-accompagnement en master et en doctorat.

"Les projets de création d'entreprise seront mieux reconnus dans les cursus grâce à l'attribution de crédits ECTS", a précisé la ministre, ajoutant que la nouvelle nomenclature des diplômes devrait "donner de la visibilité à ces formations" avec les mentions de master "Entrepreneuriat et management de projets" et "Management de l'innovation".

4,6 millions pour les "PePITE"

Par ailleurs, ce plan prévoit le lancement d'un appel à projets sur la période 2013-2016 pour la constitution d'une trentaine de "PEPITE", autrement dit des "pôles étudiants pour l'innovation, le transfert et l'entrepreneuriat". Les projets "ouverts sur leurs écosystèmes socio-économiques et ancrés sur leurs territoires" seront financés à hauteur de 4,6 millions sur trois ans. Ils devront être déposés le 15 décembre 2013 et la sélection des projets retenus interviendra en janvier 2014.

Enfin, les meilleurs projets issus des PEPITE pourront se présenter au concours d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes du MESR dans la nouvelle catégorie "Tremplin entrepreneuriat étudiant" ouverte dès l'édition 2014. À la clé : 50 lauréats récompensés sur des prix de 5.000 à 10.000 euros.

Création d'entreprise : des jeunes motivés malgré les obstacles
"Etre acteur plutôt que spectateur de son activité" : voilà ce qui pousse les jeunes à entreprendre, d'après une enquête réalisée par l'Association Jeunesse et Entreprises dont les résultats ont été dévoilés sur letudiant.fr, le 16 octobre 2013.

Interrogés sur les freins à la création d'entreprise, les jeunes interrogés citent, sans surprise, le manque de moyens financiers, le manque d'expérience et la lourdeur des règles et procédures juridiques et administratives. Ce qui ne les empêche pas d'exprimer une envie de liberté et de dépassement de soi qui peut se réaliser dans l'entrepreneuriat.


Emmanuel Vaillant | Publié le

Vos commentaires (1)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
jpdebeuret.

Après le succès du MOOC de l’entrepreneuriat www.passeportpourentreprendre.com, organisé en octobre 2013 www.tvdesentrepreneurs.com école de formation sur internet, récidive et organise la deuxième session du 8 février au 9 mars 2014. www.passeportpourentreprendre.com entièrement gratuit s’adresse à toute personne intéressée par l’entrepreneuriat (français et étrangers de langue francophone) : les porteurs de projets de création, reprise, franchise, les enseignants, les étudiants. Il mobilise 49 experts praticiens de l’entreprise (6 avocats, 5 experts comptables, 2 notaires, 36 consultants formateurs de toutes spécialités). 100 formations en rich media (vidéo+ textes+ tableaux) diffusées en streaming sur www.tvdesentrepreneurs.com seront en accès gratuit pendant cette période, 24H/24. Les inscrits peuvent aussi participer à des forums et à des sondages. Les participants qui ont étudié plus de huit heures de formations ont le droit de passer un examen, le « Passeport pour Entreprendre » et l’obtiendront si réussite. Les lauréats bénéficieront alors d’une heure de conseil gratuite par des experts et des fournisseurs (remises tarifaires).