Newsletter

Coopération renforcée entre Sigma Clermont et l'IMT

Clément Rocher
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Coopération renforcée entre Sigma Clermont et l'IMT
Philippe Jamet, DG de l'IMT, et Sophie Commereuc, directrice de Sigma Clermont, lors de la signature de la convention de partenariat stratégique le 6 mai 2019. // ©  Clément Rocher
L’école d’ingénieurs Sigma Clermont et l’IMT (institut Mines-Telecom) ont signé, le 6 mai 2019, une convention de partenariat stratégique, renforçant davantage leur collaboration.

Déjà impliquée dans la création d'un INP intégré au sein de l'université-cible Clermont Auvergne en 2020, Sigma Clermont a signé, le 6 mai 2019, une "convention de partenariat stratégique" avec l'IMT d'une durée de cinq ans, qui prévoit de renforcer la coopération entre les deux écoles.

Cette signature représente, selon Sophie Commereuc, directrice de l’école d’ingénieurs Sigma Clermont, issue de la fusion en 2016 entre IFMA et ENSCCF (École nationale supérieure de chimie de Clermont-Ferrand), la suite logique "d’un partage de valeurs […], d’un enrichissement mutuel qui nous anime aujourd’hui".

De nouveaux projets

Lors de la signature, le directeur général de l’IMT, Philippe Jamet a dévoilé les premiers projets concrétisant ce partenariat. Parmi eux, la contribution de Sigma Clermont à l’Académie franco-allemande pour l’industrie du futur et la participation, dès 2020, de l'établissement auvergnat au concours commun Mines Telecom. Enfin, Sigma Clermont rejoint la plateforme de l’IMT dans le cadre du recrutement de ses apprentis.

Sigma Clermont entretient déjà des liens solides avec l’IMT, notamment par le biais des unités mixtes de recherche de l’Institut de Chimie de Clermont-Ferrand et de l’Institut Pascal, qui ont permis de mutualiser les moyens et de mener des projets conjoints. Il existe également des passerelles entre différentes formations au sein des établissements qui favorisent les échanges bilatéraux et une orientation complémentaire pour l’étudiant.

Une vision élargie

Philippe Jamet entrevoit, grâce à ce nouveau partenariat, deux pistes de développement : l’axe international et la dimension réseau. Une vision stratégique partagée par Jean-Michel Guillon, président de la fondation Sigma Clermont, qui souhaite développer un écosystème "au-delà du monde économique", avec des acteurs du supérieur et des entreprises.

Sigma représente un acteur majeur de l’ESR dans la région auvergnate. Chaque année, près de 280 étudiants obtiennent leur diplôme d’ingénieur et deviennent experts en chimie, mécanique avancée ou bien en mécanique et génie industriel.

Une aubaine pour l’IMT, qui, avec Sigma Clermont, va consolider son ancrage territorial dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Le directeur général de l'institut Mines-Télécom, pour qui cette signature représente "la meilleure manière de se projeter vers des trajectoires plus ambitieuses", a déjà annoncé que cette convention serait appelée à évoluer.


Clément Rocher | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires