Newsletter

Une nouvelle école d’ingénieurs à l’université de Toulon en 2014

Sophie Blitman
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Supméca
Supméca

Fruit du rapprochement de l’ISITV et de l’antenne de Supméca à Toulon, une nouvelle école d’ingénieurs interne à l’université va être créée, qui vise à donner davantage de visibilité à une formation recentrée sur les spécificités territoriales. La première promotion est attendue pour la rentrée 2014.

Le nom n’est pas encore défini mais le rapprochement entre l’ISITV (Institut des sciences de l’ingénieur de Toulon) et l’antenne toulonnaise de Supméca est acté. "Il ne s’agit pas d’une simple juxtaposition de deux écoles, mais véritablement de la création d’une nouvelle école, interne à l’université", souligne Marc Saillard, le président de l’université du Sud Toulon-Var.

"C'est un projet phare de notre stratégie, poursuit-il, dans la mesure où nous nous attachons à développer des formations professionnelles en lien avec le tissu socio-économique. Nous séparer de notre école d’ingénieurs aurait été nous affaiblir".

Nouvelle maquette

Les parcours de formation des ingénieurs vont être redéfinis, de manière à être plus en adéquation avec les spécificités territoriales et répondre aux besoins des industriels locaux.
Ainsi, la filière télécom de l’ISITV devrait disparaître, tandis que les sciences et technologies de la mer seront renforcées, avec des focus, par exemple, sur le génie côtier, la robotique sous-marine et de surface ou encore les matériaux spécifiques.

La nouvelle maquette doit être présentée à la CTI (Commission des titres d’ingénieur) en juin 2013. Si l’avis est favorable, la création officielle devrait intervenir début 2014. La première promotion pourrait dès lors faire sa rentrée en septembre de la même année sur le site universitaire : un nouveau bâtiment, est en cours de construction, à côté de celui de l’actuel ISITV. Livré au printemps 2013, " il devrait permettre de consacrer un peu plus de surface à la recherche", estime Marc Saillard.

Par ailleurs, alors que l’ISITV fait partie du concours Archimède, la nouvelle école recrutera sur les concours communs polytechniques, comme c’est le cas aujourd’hui de Supméca. Si le président de l’université Marc Saillard souhaite surveiller les effectifs de manière à "conserver une certaine sélectivité, l’objectif, à terme, est d’accueillir 150 étudiants par an", annonce-t-il. Soit l’équivalent de la centaine d'élèves de l’ISITV et des 50 de Supméca Toulon.
Quant aux personnels de Supméca, ils pourront choisir d’intégrer la nouvelle école ou se verront réaffectés sur le campus parisien.


Sophie Blitman | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires