Newsletter

Universités : les IAE demandent le respect de leur autonomie

Sandrine Chesnel
Publié le
Envoyer cet article à un ami

A l'occasion des Assises de l'enseignement supérieur et de la recherche, les IAE (Instituts d'administration des entreprises) font du lobbying. Jérôme Rive, le nouveau président du réseau des IAE a rappelé, lors d'une conférence de presse le 25 octobre 2012, l'ambition du réseau d’être reconnu comme la « marque » des sciences de gestion.

Jérôme Rive, président des IAE, également directeur de l’IAE de Lyon, a rappelé un vœu des IAE qui figure dans la contribution du réseau aux Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche : « Les IAE demandent l’application stricte par les universités du cadre réglementaire lié à leur statut d’écoles et d’instituts internes. D’après ce cadre, nous sommes autonomes sur la récolte des fonds et leurs dépenses. Or, dans certaines universités, les IAE ne peuvent pas exercer ce droit » a relaté Jérôme Rive.

Un manque d’autonomie qui peut pénaliser les IAE, par exemple quand ils ont à répondre à des appels d’offres pour des formations d’entreprises : « A l’université il faut parfois attendre 18 mois avant d’avoir une validation sur ce type de projet, alors que dans le cas d’un appel d’offres il faut répondre dans les 3 mois... Ces longs délais sont aussi pénalisants quand nous signons des partenariats avec d’autres établissements à l’étranger. Faute de répondre vite, nous pouvons nous faire 'prendre la place' par d’autres écoles plus rapides ». 

Jérôme Rive est aussi revenu sur la demande des IAE de figurer sur une ligne dédiée dans le modèle d’allocations de moyens du ministère (SIMPA) : « Nous avons des besoins importants en matière d’encadrement, plus important que dans beaucoup de composantes de l’université. Nous voudrions pouvoir recruter plus d’enseignants et de chercheurs. Or, nous ne le pouvons pas». Et le président des IAE de préciser: « Ce n’est pas un problème d’argent, mais un problème de gestion des ressources humaines». Une requête qui devient pressante car, d’après Jérôme Rive, la demande de formations en sciences de gestion explose.

Les IAE en chiffres

- 31 IAE (instituts d’administration des entreprises)
- 800 diplômes et 32 formations en anglais
- 48% des diplômes délivrés sont des masters 2
- 40 000 étudiants, dont 26 000 en formation initiale, 4 000 en alternance et 10 000 en formation continue
- 400 000 diplômés
- 3 000 étudiants étrangers accueillis chaque année
- Taux moyen de sélection dans les IAE : 34%

Consulter la contribution du réseau des IAE aux Assises de l'enseignement supérieur et de la recherche


Sandrine Chesnel | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires