Newsletter

Universités parisiennes : l'Opération campus vaut bien quelques rapprochements

Céline Manceau
Publié le
Envoyer cet article à un ami

Recalée au premier tour de l’Opération campus, l’association Paris Universitas tente de passer l’oral de rattrapage. Elle s’est rapprochée d’autres candidats, notamment Paris Centre et Condorcet Aubervilliers considérés par la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche comme des projets à fort potentiel, dans le but de réviser ensemble leurs copies. « Nous avons décidé de prendre au mot Valérie Pécresse », indique Gilbert Béréziat, président de Paris Universitas. Celle-ci ayant déploré l’absence de concertation des établissements parisiens, ces derniers vont lui apporter un projet commun visant à redonner « au quartier latin sa vocation initiale de coeur universitaire ». Voilà pour l’ambition. Mais certains sont aussi persuadés que les jeux sont faits (*), les porteurs de projets ont alors beau redistribuer les cartes, les alliances les mieux placées ne veulent se défaire. Ainsi, seules les propositions liées à la vie étudiante ont été récupérées au sein d’une même candidature. Dans les autres domaines, les différents campus continuent à jouer perso. L’alliance Paris Centre (qui réunit Paris 5 et Paris 7) reste candidate, tout comme Paris Aubervilliers et Paris Universitas. Il n’est pas certain que cette multiplication des projets parisiens séduise les examinateurs au second tour.


(*) Parmi les sept projets à fort potentiel distingués par le jury figurent notamment Paris Centre, Paris Aubervilliers et Saclay.


Céline Manceau | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires