Valérie Pécresse souhaite atteindre 680 000 logements étudiants d’ici à 2020

Séverine Tavennec
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Lors de la Conférence nationale sur le logement étudiant, qui a lieu ce mardi 5 avril 2011 à Paris, Valérie Pécresse a annoncé son projet de doubler d’ici à 2020 le nombre de logements étudiants, les faisant ainsi passer de 340 000 à 680 000.


Les représentants de l'Etat, des régions, des bailleurs privés et des acteurs du logement social planchent ce mardi 5 avril 2011 sur un problème de force majeure : la pénurie chronique de logements étudiants. Mission affichée : établir un plan d'action national pour les 10 années à venir.

Valérie Pécresse qui a rappelé dans son discours d’ouverture « qu’il fallait agir vite », a annoncé qu’elle souhaitait ainsi doubler le nombre de logements étudiants pour atteindre les 680 000 en 2020.

La création d’un portail unique du logement étudiant

Parmi les principales mesures qui seront prises pour atteindre cet objectif,  Valérie Pécresse envisage notamment de créer un portail unique du logement étudiant dans chaque académie, qui permettra de connaître en temps réel la disponibilité des biens à louer.

Demander aux bailleurs sociaux de réserver 10 % des logements aux étudiants et aux apprentis

Afin de faciliter l'accès des étudiants aux logements des parcs privés et sociaux, la ministre compte également demander aux bailleurs sociaux de s'engager à réserver 10 % des logements aux étudiants et aux apprentis dans leurs nouvelles constructions. Elle souhaite aussi que le Crous puisse se porter caution pour les étudiants souhaitant louer des logements privés. Ces logements devront préalablement être labélisés par le Crous.

Outre ces nouvelles propositions, Valérie Pécresse souhaite continuer à développer la colocation en particulier dans les HLM mais aussi le logement intergénérationnel et la construction de logements modulaires... Bref, rien de très révolutionnaire à l’heure où chaque année, 1,5 millions d’étudiants recherchent désespérément un logement.


Séverine Tavennec | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires