Newsletter

En proie aux polémiques, Youssoufi Touré quitte le rectorat de Guyane

Morgane Taquet
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Vue aérienne de l'université d'Orléans
Les conclusions de l'enquête IGAENR sur la gestion de l'université d'Orléans durant la présidence de Youssoufi Touré seront connues dans les prochaines semaines. // ©  Université d'Orléans-JS Loiseau
Dix mois après son arrivée au rectorat de Guyane, Youssoufi Touré a annoncé sa démission le 4 janvier 2017, alors que l'université d'Orléans, qu'il a présidée durant sept ans, affronte toujours une tempête budgétaire. Alain Ayong Le Kama, enseignant à l'université Paris-Nanterre, lui succède.

Alain Ayong Le Kama a été nommé recteur de l'académie de la Guyane lors du Conseil des ministres du 4 janvier 2017. Professeur des universités en économie, il quitte ainsi l'université Paris-Nanterre, où il enseignait, pour rejoindre le rectorat à Cayenne.

Il vient remplacer Youssoufi Touré, recteur démissionnaire, qui avait pris la tête de l'académie, il y a à peine quelques mois, en mars 2016. Ce dernier quitte la Guyane de façon précipitée, alors que l'université d'Orléans est en pleine tourmente financière.

Déjà mis en cause pour sa mauvaise gestion lors sa présidence de 2009 à 2016, notamment par son successeur, Ary Bruand, l'ancien président de l'université d'Orléans est par ailleurs accusé par plusieurs médias de "dérapages personnels". "Plus de 8.000 euros de téléphone portable, billets d'avion aller-retour Cayenne-Paris payés par l'université, créance de 720.000 euros inscrite à deux reprises au budget 2014 de l'université d'Orléans", pointe France Bleu.

"Libération" évoque également une "gouvernance autocratique" et des pratiques de clientélisme.

l'enquête IGAENR toujours en cours

Lors d'une conférence de presse organisée le 4 janvier depuis Cayenne et diffusée sur les réseaux sociaux, le recteur démissionnaire a indiqué ne pas souhaiter s'exprimer sur le dossier de l'université d'Orléans, a fait part devant les journalistes de sa démission, évoquant une décision personnelle, tout en réfutant tout enrichissement personnel.

Contacté par EducPros, le ministère de l'Éducation nationale indique qu'une enquête de l'IGAENR sur la situation financière de l'université d'Orléans est toujours en cours et que ses conclusions seront connues d'ici quelques semaines. Une note d'étape avait déjà été transmise au nouveau président, Ary Bruand, à la rentrée 2016, faisant état d'un fonctionnement déficitaire ancien de l'université.

Aller plus loin :
- Lire la biographie EducPros de Youssoufi Touré

Morgane Taquet | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires