Newsletter

35 %


Publié le
Envoyer cet article à un ami
35 % des jeunes diplômés en 2004 ayant signé un CDI ont rompu leur contrat.

45 % des jeunes diplômés de la génération 2004 aspirent à un CDI, mais une fois ce type de contrat signé (par 50 % d’entre eux), 35 % le quittent. « Dans 16 % des cas, le départ apparaît contraint, lié à un licenciement ou une fermeture d’établissement. Mais pour 68 %, il s’agit de démissions. 29 % de ces dernières sont motivées par le faible intérêt du travail, 17 % par une rémunération insuffisante, 14 % par les conditions de travail. » Résultat : le mois suivant leur sortie de CDI, 29 % sont au chômage et 21 % en CDD.

Source : CEREQ, Bref n° 248, janvier 2008 : « Génération 2004, des jeunes pénalisés par la conjoncture ».


| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires