L’université catholique de Louvain met en avant l’innovation pédagogique de ses enseignants

M.Oui
Publié le
Envoyer cet article à un ami
L'université catholique de Louvain // © J. Delorme
L'université catholique de Louvain // © J. Delorme
Pourtant facteur essentiel pour la réussite des étudiants, l’investissement pédagogique des enseignants-chercheurs est peu, voire pas, valorisé en France, contrairement à l’étranger. Depuis une dizaine d’années, l’université catholique de Louvain a développé une politique pour stimuler l’implication des enseignants dans la pédagogie.

Si l'université française ne valorise pas assez la pédagogie (pas de formation des enseignants ni vraie prise en compte dans leur carrière), qu'en est-il à l'étranger ? A l'université de Louvain (UCL), cette sempiternelle question de la valorisation de l'engagement pédagogique a été pris à bras le corps depuis une dizaine d'années. Désormais, chaque enseignant doit fournir un dossier de valorisation pédagogique (DVP) lors de toute demande de promotion. La seule recherche ne suffit plus pour progresser dans la carrière. Ce dispositif existe à Louvain depuis 2000 sur le modèle d'universités étrangères comme McGill et Dalhousie (Canada) ou l'université de Lausanne.

Fournir un dossier documenté

"Les enseignants doivent documenter dans ce dossier tout ce qu'ils font pour améliorer la qualité de leur enseignement" explique Pascale Wouters, conseillère pédagogique à l'UCL. "Il ne s'agit pas seulement de décrire leurs actions mais aussi de les documenter à travers des copies d'examens, plan de cours ou des bilans d'évaluation." Le dossier est évalué par une commission de pairs siégeant par grands secteurs (sciences-humaines, sciences dures...) et qui peut se réunir plusieurs fois l'an. "Un enseignant disposant d'un magnifique dossier recherche mais sans aucune expérience pédagogique pourra voir sa progression retardée ou son recrutement différé" complète Pascale Wouters. Ce dispositif a été l'occasion pour les enseignants de réfléchir à leurs pratiques mais aussi d'échanger entre collègues. Les innovations les plus remarquables sont aussi diffusées à travers des publications ou de colloques.

Appel à projets

Cette initiative n'est qu'un des éléments d'une politique de promotion de l'innovation pédagogique par l'université, impulsée par la création en 1995 de l'Institut de pédagogie universitaire et multimédia (IPM). L'université dispose également d'un fond de développement pédagogique de 530.000 € annuel destiné à soutenir des projets d'innovations au sein de l'université. En 2012, les projets retenus portaient notamment sur le développement d'un outil numérique d'apprentissage de la pédiatrie ou l'utilisation de séquences vidéo en physique (cf. liste des projets retenus). Outre le soutien financier, les porteurs de projets peuvent être également accompagnés par l'acquisition de compétences.


M.Oui | Publié le