Newsletter

Les PME jouent aussi

Marine Relinger
Publié le
Envoyer cet article à un ami

Les business games ne sont pas l’apanage des grands groupes. À l’instar du prestigieux Euromanager, un business game qui fédère des dizaines de firmes internationales (dont PriceWaterhouseCoopers, IBM, HSBC...), l’agence Atomic Academic , une régie-conseil spécialisée dans les relations entre les écoles et les entreprises, « lance, en mai 2008, une course de régates virtuelles sur Internet pour permettre aux PME d’accéder aux business games », explique son directeur Guillaume Verney-Carron. Ce jeu sera ouvert aux étudiants inscrits en dernière année de formation ou tout juste diplômés. Sponsorisé par TF1 et Virgin Radio, il verra le jour sous la bannière, notamment, « d’entreprises des secteurs des médias, des télécommunications, du tourisme, du conseil et des SSI, qui pourront optimiser leur plan de recrutement des jeunes diplômés », précise le directeur d’Atomic Academic. Les ambitions diffèrent de celles d’un business game comme l’Euromanager, mais le coût reste aussi plus abordable : « Beaucoup moins cher qu’une formule traditionnelle individuelle, qui revient entre 50 000 et 100 000 € », selon Guillaume Verney-Carron.


Marine Relinger | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires